Municipales 2020 : ce qu'il faut retenir du débat entre les candidats à la mairie de Soissons

Soissons est au coeur du premier des 8 débats proposés par France 3 Picardie pour les municipales 2020 mercredi 26 février à 21h05. / © GHoogle Street View
Soissons est au coeur du premier des 8 débats proposés par France 3 Picardie pour les municipales 2020 mercredi 26 février à 21h05. / © GHoogle Street View

Dans le cadre de la campagne électorale des Municipales, le réseau régional de France 3 organise 4 grandes soirées de débats entre les candidats, dans plusieurs villes de France. En Picardie, le premier débat s'est joué entre les quatre candidats à la mairie de Soissons mercredi 26 février. 

Par Jennifer Alberts


Les élections municipales ont lieu les 15 et 22 mars prochain. Le mercredi 26 février, les antennes régionales de France 3 ont diffusé 287 débats organisés sur l'ensemble du territoire métropolitain.

Sur France 3 Picardie, les candidats de Soissons ont présenté leur programme. Vous pouvez revoir ci-dessous l'intégralité du débat : 
 

En prime time et sur Internet


Chaque mercredi, les débats seront diffusés en simultané et en prime time, aux alentours de 21h05. Au cours de chacune de ces soirées exceptionnelles d'une durée de 1h30, nous vous proposerons deux débats à suivre à la télévision et sur notre site internet. 

Pour la Picardie, 6 débats sont encore prévus sur nos antennes les 4 et 11 février et le 18 mars :  présentation des candidats, décryptages et échanges entre les candidats aux municipales dans les grandes communes des deux territoires. 

Retour sur le débat de Soissons


Pour le débat des municipales à Soissons, présenté par Mickael Guiho et Philippe Robin, journaliste à l'Union, 4 candidats ont débattu : 
  • Philippe Abbas, La France Insoumise;
  • Alain Crémont, maire sortant DVD;
  • Franck Delattre, ex-PS soutenu par LREM;
  • Sébastien Lange, Union de la gauche (PC, PS, EELV et PRG).
Municipales 2020 : fiche d'identité de Soissons
Sébastien Le Fur - France 3 Hauts-de-France


Rendre Soissons plus attractive et garder les jeunes


Les enjeux sont nombreux pour la ville de l'Aisne. Avant tout comment rendre Soissons plus attractive ? Les commerces de proximité manquent encore, alors que la majorité sortante en avait fait sa priorité, en préemptant les locaux vacants pour sélectionner les nouvelles installations et en prenant en charge une partie de la taxe foncière : faut-il maintenir le cap ou changer de stratégie ?
Les activités manquent également pour les jeunes, qui préfèrent rejoindre Reims, Laon ou Compiègne pour s’amuser. Créer du lien social est l'une des priorités des candidats à la mairie de Soissons, que ce soit avec la construction de maisons de santé ou de services publics.

Pour Sébastien Lange, de la liste Union de la gauche (PC, PS, EELV et PRG), souhaite dynamiser davantage le commerce avec une aide fiscale. Concernant le centre ville, il aimerait le végétaliser, faire de la place centrale un lieu de vie plutôt qu'un parking et excentrer les parkings à l'extérieur de la ville. Il refuse de continuer dans l'expansion des zones commerciales périphériques. Il prône une offre plus diversifiées des commerces de centre-ville. Pour garder la jeunesse à Soissons, Sébastien Lange propose d'installer des bars de nuit sur les berges de l'Aisne. Franck Delattre, ex-PS soutenu par LREM, est d'accord pour rendre le centre ville plus attractif mais préfère mettre en place une gratuité temporaire du stationnement à la place des parcmètres. Il reproche à la municipalité sortante d'avoir préempté plusieurs commerces qui n'ont pas été remis sur le marché et qui donc sont fermés. Il propose également de constuire un parking sur la friche Dia. Il aimerait voir sortir de terre un complexe cinéma, un bowling et un karting. Dans son programme, une nouvelle piscine et une ferme pédagogique dans l'actuelle.

Pour le maire sortant DVD, Alain Crémont, défend son bilan. Côté stationnement, il souhaite terminer la géolocalisation des places de parking, créer 500 nouvelles places et expérimenter la mise en zone bleue. du coeur de ville Pour retenir les jeunes, il propose de requalifier l'ancienne piscine municipale qui sera transformée en complexe multijeux et de construire un golf urbain. Son programme pour les municipales 2020, Alain Crémont, souhaite réaménager la rive gauche des berges de l'Aisne.
Philippe Abbas, pour La France Insoumise, propose de mettre le centre-ville en zone bleue. Pour la jeunesse, il estime qu'il faut continuer à redynamiser la vie nocturne en reprochant au maire sortant l'installation d'une vidéo-verbalisation devant une boîte de nuit de la ville. Et cela, à la demande des riverains et des gérants se défend Alain Crémont. Il s'engage d'étendre à la restauration rapide l'exonération de taxe foncière : la municipalité sortante avait pris cette délibération début 2018 pour de nombreux commerces exceptés ceux de restauration rapide.


Comment relancer l'emploi ?


Le bassin d’emploi soissonnais est clairement sinistré. Soissons est une ville vieillissante. Et si le chômage dans le Soissonnais a reculé, c’est une tendance départementale et nationale. Il reste d’ailleurs à un haut niveau, au-delà de 11%. Ici particulièrement, l’emploi est donc au centre de la campagne. Tous les candidats promettent de renforcer l’action stratège de la mairie, la placer au cœur des relations entre recruteurs et demandeurs d’emploi. 

Un projet suscite la controverse : l’implantation prévue de l’usine de laine de roche Rockwool. Porté par la majorité sortante, vecteur de dizaines puis de centaines d’emplois, le projet suscite des interrogations sur les conséquences sanitaires et environnementales. Entre économie et écologie, où faut-il placer le curseur ?

Sébastien Lange, Union de la gauche (PC, PS, EELV et PRG) et Alain Crémont, maire sortant DVD, sont pour le projet Rockwood. Philippe Abbas (La France Insoumise) et Franck Delattre, ex-PS soutenu par LREM, sont contre. Franck Delattre craint la pollution liée à l'activité de l'usine et ses conséquences sur l'attractivité de Soissons. Mais surtout il dénonce l'absence d'engagement de la part de Rockwood de construire une unité de production bien que l'entreprise ait acheté le terrain. 

Pour Sébastien Lange, Rockwood, c'est la promesse d'emplois qui font cruellement défaut à Soissons. Philippe Abbas, lui, rejoint Franck Delattre sur la question de l'environnement. Concernant l'emploi, il propose la création d'un "bureau municipal de l'emploi" pour accompagner au mieux les demandeurs d'emploi.
 

Des bus gratuits ou non ?


Enfin, l'écologie, la sécurité et la santé sont des axes pour améliorer la qualité de vie. S’il fallait mettre une couleur sur ces élections municipales, ce serait assurément le vert. Et Soissons ne déroge pas à la règle. Tous les candidats affichent leur volonté de rendre la ville plus écologique. Mais les modalités varient.

Tout le monde se veut écolo. Tout le monde se veut aussi engagé pour une meilleure sécurité. Mais là aussi, chacun place le curseur différemment : plus de policiers et plus de caméras, plus de policiers mais avec des médiateurs sociaux, ou plus de médiateurs sociaux et de soutien aux associations.

Sébastien Lange souhaite mettre en place la gratuité des transports sans augmenter les impôts locaux car financée par la taxe transports. Philippe Abbas propose la même chose. L'une des mesures phares de sa liste est l'extension des horaires de bus. Franck Delattre préfère une solution mixte : des bus gratuits les mercredi et les samedis ainsi qu'une extension des horaires. Alain Crémont ne veut pas de gratuité des transports à cause du coût de cette mesure : 450 000 euros par an.


Au total, le réseau régional de France 3 vous propose près de 300 débats :
 

Les 15 et 22 mars, les soirées électorales en région dès 19h55

A l'occasion des deux tours de scrutin qui ont lieu les 15 et 22 mars, les deux soirées électorales organisées par France 3 débuteront dès 19h55 pour une première tranche régionale jusqu'à 21h, puis de 21h15 à 22h et enfin de 22h15 à 23h pour les tout derniers résultats. Et sur le site internet de France 3 Hauts-de-France, vous pourrez retrouver les résultats des communes qui vous intéressent, ainsi que les réactions des candidats et les analyses du vote.
 

Sur le même sujet

Les + Lus