Après le Main Square, A-Vox en tournée avec le Japonais Miyavi

Après des passages remarqués au Main Square et au Cabaret Vert cet été, le duo électro-pop lillo-ardennais A-Vox a le vent en poupe. Ce mardi, ils entament à Lille une tournée de trois dates avec le chanteur et guitariste japonais Miyavi.

A-Vox va enchaîner trois dates en première partie de la star japonaise Miyavi.
A-Vox va enchaîner trois dates en première partie de la star japonaise Miyavi. © MaxPPP
Depuis son passage remarqué au Main Square le 4 juillet dernier, le groupe A-Vox suit son bonhomme de chemin. Lauréats du tremplin du festival arrageois, Anthéa et Virgile Guiost ont eu l'opportunité de se produire fin août au Cabaret Vert, dans leur fief de Charleville-Mézières. Leur concert a même été retransmis sur le site internet d'Arte

AVOX Cabaret


Après un passage début septembre à la Foire de Châlons-en-Champagne, en compagnie de Calogero​, le jeune duo électro-pop fait son retour sur scène ce mardi au Splendid de Lille en première partie du chanteur et guitariste japonais Miyavi. Les A-Vox accompagneront également la star nipponne au Bataclan à Paris le 2 octobre et à la Laiterie à Strasbourg le 6. "On nous annonce déjà 1000 places réservées au Bataclan", savoure Virgile.

Bientôt un album

C'est Armel Campagna​, le directeur du Main Square, qui les a proposés au management de l'artiste japonais qui a joué dans le film "Invincible" d'Angelina Jolie et composé le générique du dernier "Mission Impossible". "C'est un artiste qui nous fait confiance depuis 5 ans", nous a expliqué le patron du festival arrageois qui supervise la tournée en France de Miyavi pour le compte de Live Nation. "A-Vox est un groupe qui est sorti du lot pendant le tremplin et je ne me fais aucun souci pour leur prestation. Après le Main Square et le Cabaret Vert, ils vont pouvoir se frotter à des scènes "historiques" comme le Splendid, la Laiterie et le Bataclan".   

Miyavi


L'"effet Main Square" joue à plein pour le duo qui poursuit ses études à Lille et qui va bientôt entrer en studio pour enregistrer son premier album. Ces dernières années, Armel Campagna avait déjà proposé des premières parties à des groupes issus du tremplin, comme les Lensois de Desert Pocket Mouse (qui a acccompagné les groupes américains Flagship et Purple) ou les Fréventins de Klink Clock (qui était parti en tournée avec Indochine). "On essaie de leur donner une résonance après le Main Square, même si on ne peut rien leur promettre par contrat. Car ce sont les artistes ou leur management qui valident le choix des premières parties lors des tournées".

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
main square festival culture musique