Art Up ! : focus sur les créateurs

 / © France 3 NPDC
/ © France 3 NPDC

Art up !, la grande foire de l’art contemporain a commencé jeudi à Lille Grand Palais. Editeurs et galeries y exposent jusqu’à dimanche leurs meilleurs artistes. Mais quels sont les bénéfices d’un tel salon pour les créateurs ? 

Par France 3 Nord Pas-de-Calais

Art Up ! c'est 12 000 mètres carrés entièrement dédiés à l'art contemporain et près de 500 artistes exposés à Lille Grand Palais. Aguerris ou débutants, les profils sont aussi variés que les raisons de leur présence.
Art Up

Valoriser la création artistique dans la région

Pour Quentin Carnaille, artiste originaire de Roubaix, la particiation à Art Up ! est née d'une envie d'un retour aux sources

"On a la chance d'être exposés à différents endroits dans le monde, notamment à Genève, Dubaï et Taipei, détaille le jeune créateur, mais on avait vraiment envie de montrer aux gens de notre région ce qu'on développe comme réflexion artistique dans notre tissu local, ici à Lille."

Rencontrer son public 

Pour les jeunes artistes, exposer dans un tel salon est un privilège. Aux côtés de leurs ainés expérimentés, ils échangent avec leur public, testent leur travail et rompent avec la solitude de l'artiste enfermé dans son atelier. "Ca me permet de comprendre pourquoi les gens aiment ou n'aiment pas mes oeuvres et de voir si mon travail touche vraiment les gens, explique Duy Anh Nhan Duc, artiste botanique, c'est un peu une bulle d'oxygène pour moi.

Mais Art up !, c'est avant tout un immense marché d'art. Ici, tout peut être acheté. Et avec plus de 20 000 visiteurs attendus ce week-end, les possibilités de vente sont énormes. "Peindre est une passion mais c'est aussi un métier. Je dois gagner de l'argent. Ce n'est pas la principale motivation mais si vous ne gagnez rien du tout, vous restez un peintre du dimanche", précise le peintre Henri Sarla. Des œuvres, dont le prix varie de 200 à plusieurs milliers d'euros. 

Sur le même sujet

​​​​​​​Wattignies : les salariés de Babou en grève pour dénoncer leurs conditions de travail

Les + Lus