Attentats de Paris : ce que les deux complices-chauffeurs de Salah Abdeslam ont dit à la juge

Publié le Mis à jour le
Écrit par @F3nord

Les deux complices de Salah Abdeslam qui l'ont exfiltré de Paris ont été entendus par une juge en Belgique. 

Ce mardi, le journal La Libre Belgique affirme deux hommes placés sous mandat d’arrêt par la justice belge ont avoué avoir fait un aller-retour entre Molenbeek et Paris pour récupérer Salah Abdeslam. Cet homme activement recherché est soupçonné d'être le huitième homme du commando terroriste.

Hamza Attou et Mohamed Amri, les deux hommes qui ont été contrôlés à Cambrai en même temps que Salah Abdeslam ont été ensuite interpellés à Molenbeek. Au juge belge qui les a interrogés, ils ont affirmé ne pas avoir participé avoir participé aux attaques et disent ne pas avoir vu d'armes. Ils disent avoir joué le rôle de simple taxi. Salah Abdeslam ne les a appelés que vers 2h du matin.Ils se sont retrouvés à Barbès vers 5 h du matin.

"Il était un peu stressé"

La Golf que Mohamed Amri conduisait aurait été contrôlée à trois reprises sur le trajet entre Paris et Molenbeek (dont une fois à Cambrai). Ils affirment qu'ils n'ont "pas beaucoup parlé" avec Salah Abdeslam pendant le trajet vers la Belgique. "Il était un peu stressé", affirme l'un d'eux au sujet de Salah Abdeslam.
Les deux suspects, qui avaient été interpellés samedi, ont été "placés sous mandat d'arrêt du chef d'attentat terroriste et participation aux activités d'un groupe terroriste", a précisé le parquet dans un communiqué. Lors de perquisitions à leur domicile, la police belge a retrouvé du nitrate d’ammonium, un produit entrant dans la fabrication d’engins explosifs. Des munitions de calibre 5.56 et 7.62 (utilisé pour les kalachnikov) ont également été retrouvées selon le quotidien belge.

Nouvel appel à témoins

La police belge a diffusé ce mardi une nouvelle photo de Salah Abdeslam, accompagnée du texte suivant. 

Les services de police recherchent activement Salah ABDESLAM. Un mandat d'arrêt international a été émis contre cet homme âgé de 26 ans. Il pourrait avoir joué un rôle dans les actes terroristes commis le vendredi 13 novembre 2015 à Paris.

Il mesure 1m75, est de corpulence mince et a les yeux marron. Salah ABDESLAM est qualifié de dangereux et pourrait être lourdement armé.

Si vous savez où cet individu se trouve ou si vous disposez d'informations faisant le lien entre cette personne et les événements tragiques parisiens, veuillez prendre contact avec les enquêteurs. La discrétion est assurée et il est demandé à toute personne l'apercevant de s'abstenir de prendre toute initiative et de prévenir le cas échéant les services de police.