Cet article date de plus de 4 ans

Attentats de Paris : méfiez-vous des rumeurs sur les réseaux sociaux

Comme après les attentats de janvier, sur les réseaux sociaux, circulent depuis vendredi, de nombreuses fausses informations ou rumeurs. Ne les relayez pas, soyez vigilants et restez calmes !

Des victimes de la prise d'otages au Bataclan sont évacuées, le 14 novembre 2015.
Des victimes de la prise d'otages au Bataclan sont évacuées, le 14 novembre 2015. © AFP/MIGUEL MEDINA
Informez-vous via des sites d'information reconnus. Fuyez les statuts Facebook douteux, sans source. Ne relayez pas les rumeurs. Au lendemain des attentats de Paris, ces conseils de bon sens  ne sont pas suivis par de très nombreux internautes. Des "statuts" sans aucun fondement, inventés de toutes pièces circulent abondamment sur Facebook. Des fausses infos ou rumeurs se répandent sur Snapchat ou par SMS....

Tout cela ajoute de la confusion, de la paranoïa et de la violence à une situation déjà difficile. Ci-dessous, nous évoquons quelques rumeurs ou fausses infos qui circulent depuis ce samedi et qui concernent le Nord Pas-de-Calais.


Non, la jungle de Calais n'a pas brûlé en représailles des attentats


Dans la nuit de vendredi à samedi, un incendie s'est effectivement déclaré dans la Jungle de Calais. Nous en avons parlé ici, relayant les propos de la préfecture qui a indiqué que ce feu qui a touché environ 2 500 mètres carrés était d'origine accidentelle. Sur Facebook, de nombreux internautes ont pourtant affirmé qu'il s'agissait d'un acte criminel en représailles aux attaques parisiennes.





Non, il n'y a pas eu de tirs de kalachnikov à Halluin

Sur les réseaux sociaux et par SMS, des internautes ont affirmé samedi que des "tirs de kalachnikov" ont été entendus à Halluin, près de la frontière belge. Le commissariat de Tourcoing a catégoriquement démenti cette fausse info. Mais elle continue à circuler.

Le même type de rumeur a également circulé à Lambersart dans la soirée de samedi. 













Non, il n'y pas de raison d'éviter de faire ses courses à Lille ou ailleurs

rumeur lilleD'autres messages ont pour objectif d'entretenir un climat de peur ou de panique. Ils ne reposent sur rien de concret ou sont des rumeurs qui surfent sur l'émotion, bien réelle celle-là, que ressentent de nombreux Français. Il circulent aussi à très grande vitesse. 













Non, il n'y pas eu de bombe à Lille-Flandres

Le message ci-contre publié et partage notamment sur Twitter a dû être démenti par la ville de Lille. 

Si vous recevez un message qui relaie une rumeur comme celle-ci, informez-en la police sur la plateforme internet-signalement.

Le site Buzzfeed a recensé de nombreuses autres fausses informations et rumeurs, qui ne concernent pas la région, mais circulent abondamment sur le web. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
attentats de paris faits divers terrorisme réseaux sociaux société