Attentats : la mairie de Grande-Synthe interdit la chasse sur la commune

La municipalité écologiste de Grande-Synthe (Nord) a pris lundi un arrêté interdisant temporairement la chasse sur la commune en raison de "l'inquiétude" des habitants après les attentats de Paris du 13 novembre.

L'arrêté, qui est en vigueur jusqu'au 1er décembre, a été pris "pour éviter de remettre de l'anxiété dans le secteur", a dit mercredi à l'AFP Olivier Caremelle,
directeur de cabinet du maire de cette ville de 22.000 habitants. "En ce moment, la population est inquiète, dès qu'il y a des bruits de pétards tout le monde réagit et fait des bonds de quinze mètres", a ajouté M. Caremelle, précisant qu'il n'avait "aucun souci avec les chasseurs".

Cette décision a toutefois provoqué la colère du parti Chasse, pêche, nature et tradition (CPNT). "Le maire (EELV Verts) de Grande-Synthe dans le Nord a interdit la chasse sur sa commune au prétexte fallacieux des évènements terroristes récents", a indiqué le parti dans un communiqué de presse.

"Quelle honte !"

"Détournant la situation à des fins idéologiques,  il utilise la peur et la détresse actuelle pour régler ses comptes avec les chasseurs. Quelle honte! ", ajoute le CNPT, qui demande à la fédération des chasseurs du nord "d'attaquer cet arrêté devant les tribunaux".
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité