Attentats : Mohamed Abrini inculpé pour “assassinats terroristes”

Mohamed Abrini et Osama K ont été inculpés, l'un dans l'enquête sur les attentats de Paris, l'autre sur les attentats de Bruxelles / © © FEDERAL POLICE / BELGA / AFP
Mohamed Abrini et Osama K ont été inculpés, l'un dans l'enquête sur les attentats de Paris, l'autre sur les attentats de Bruxelles / © © FEDERAL POLICE / BELGA / AFP

Mohamed Abrini, suspect interpellé hier en Belgique dans le cadre de l'enquête concernant les attentats de Paris, fait désormais l'objet de plusieurs chefs d'accusation.

Par Avec AFP

Mohamed Abrini, suspect dans l’enquête sur les attentats du 13 novembre à Paris, a été inculpé des chefs d'"assassinats terroristes" et de "participation aux activités d'un groupe terroriste" et placé sous mandat d'arrêt selon un communiqué du parquet fédéral belge. Il avait été interpellé hier dans la commune d’Anderlecht.

Son témoignage sera déterminant, car il aurait joué un rôle clé dans les attentats de Paris. Il a été vu dans les jours précédents les tueries à Paris en compagnie de Salah Abdeslam, et de son frère Brahim. Les 10 et 11 novembre, il les a  accompagné en voiture et a effectué avec eux deux allers-retours entre Paris et Bruxelles pour louer des planques qui ont par la suite servi au groupe de terroristes. Le 12, il a été repéré en Belgique dans une station-service près de la frontière française dans une des voitures qui ont conduit les terroristes à Paris.

D'autres inculpés à Bruxelles

En ce qui concerne les attentats de Bruxelles, le parquet a précisé qu'il n'était "pas encore possible de se prononcer quant au fait de savoir si Mohamed Abrini est ou non le troisième homme présent lors des attentats à l'aéroport" de Bruxelles-Zaventem le 22 mars.

Un autre suspect, identifié sous le nom d'Osama K, est également inculpé des mêmes chefs d'accusation, mais dans le dossier des attentats de Bruxelles. Il aurait été en contact avec le kamikaze du métro de Bruxelles. Deux autres hommes, Hervé B. M et Bilal E. M. arrêtés lors de la même opération, sont eux inculpés pour "participation aux activités d'un groupe terroriste et complicité d'assassinats terroristes".

Pour ce qui est des deux autres personnes appréhendées en compagnie de Mohamed Abrini, elles ont été relâchées. 

Sur le même sujet

Les + Lus