Auchan annonce la suppression de 517 emplois pour son projet de "réorganisation"

Trois CSE doivent se tenir aujourd'hui.

© MAXPPP
Auchan Retail a précisé ce mardi dans un communiqué de presse les détails de son projet d'entreprise "Auchan 2022", avec lequel le groupe nordiste "engage l'adaptation de son modèle, de son offre et de son organisation aux nouvelles attentes des consommateurs et des citoyens."
 
Cette adaptation, précise l'enseigne de la famille Mulliez, "conduirait à la suppression nette de 517 emplois sur le territoire française". Il s'agirait bel et bien d'un "plan de départs volontaires concernant les salariés des fonctions "siège" et "produits" d'Auchan Retail (...), d'Auchan Retail France et des services d'appui de l'organisation commerciale des activités françaises.".

677 postes seraient supprimés – dont 652 actuellement occupés – et 135 postes seraient créés, ajoute le groupe.
 
Le groupe de distribution connaît de grosses difficultés économiques et avait déjà lancé un premier volet de son plan de "redressement" au printemps 2019, avec la cession de 21 sites concernant potentiellement entre 700 et 800 salariés. En juillet, la direction avait affirmé avoir trouvé des repreneurs pour dix des sites mis en vente.

Le groupe nordiste avait notamment annoncé fin août qu'il visait des économies de coûts de 1,1 milliard d'euros en année pleine d'ici à 2022. Contrairement à ce qu'il avait annoncé, aucune communication sur ces économies n'avait été rendue publique fin 2019.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
auchan économie entreprises