• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Belgique : 75 ans après, ils touchent encore une pension de l'Allemagne pour avoir collaboré avec le régime nazi

Adolf Hitler lors d'une visite à Langemark, en Belgique flamande en 1940. / © MAXPPP
Adolf Hitler lors d'une visite à Langemark, en Belgique flamande en 1940. / © MAXPPP

Une commission parlementaire belge se penche ce mardi sur cette pension complémentaire.

Par Quentin Vasseur

En 2019, vingt-sept Belges touchent encore une pension complémentaire versée pour "fidélité, loyauté et obéissance" à l'Allemagne nazie, garantie par Adolf Hitler en 1941.

"Depuis près de 70 ans, les Länder allemands versent des pensions complémentaires" a indiqué à Belga Alvin De Coninck, chercheur et membre du groupe Remembrance, une association de survivants et de rescapés du régime nazi, notamment à "des Belges qui avaient rejoint les Waffen SS pendant la guerre" et jugés par la Belgique pour leur collaboration.
 

Une pension qui pose de grosses questions et sur laquelle se penche ce mardi 19 février la commission parlementaire des affaires étrangères. Une résolution a été présentée par un élu de centre-gauche et deux socialistes, qui appelaient le gouvernement à "s'attaquer d'urgence à ce problème par la voie diplomatique".
 

Une question d'autant plus pressante que les vingt-sept Belges concernés sont connus de l'ambassade d'Allemagne, mais leurs noms n'ont jamais été transmis à l'État belge et ils n'ont de fait jamais été taxés. 

 

De 425 à 1275 euros par mois

Alvin de Coninck précise que ces retraites complémentaires vont "de 425 à 1 275 euros par mois". Et d'ajouter : "Les années passées dans une prison belge à la suite d'une condamnation pour collaboration sont considérées comme du temps de travail. (...) Alors que les Belges qui ont dû travailler en Allemagne pendant la guerre sont considérés comme travailleurs forcés ont reçu une indemnité de 50 euros par mois après la guerre."

La proposition "visant à plaider auprès du gouvernement allemand la fin du régime des pensions accordées aux collaborateurs belges durant le régime nazi vient d'être adoptée à l'unanimité" a indiqué sur son compte Twitter l'un des élus à l'origine de la résolution.
 

Au total, depuis la fin de la Seconde guerre mondiale, 38 000 Belges ont bénéficié de cette pension.
 

Sur le même sujet

La carte postale de Mont-Saint-Eloi

Les + Lus