Belgique : confondu avec le gagnant de l'Euromillions, le libraire de Schaerbeek est “harcelé”

© Loterie Belgique
© Loterie Belgique

Un Bruxellois a remporté mardi dernier à l'Euromillions plus de 168 millions d'Euros. Depuis ce jour, le gérant de la librairie de Schaerbeek (Belgique) est "harcelé jour et nuit" car les gens le confondent avec l'heureux gagnant. 

Par Lucas Hobé


Serkan est victime d'une confusion. Le gérant de la librairie L'Europe à Schaerbeek apparaît sur la photo et dans une vidéo de la loterie nationale de Belgique avec le panneau indiquant "ici, un joueur est devenu scandaleusement riche en remportant 168 085 323 euros". 

Depuis, de nombreuses personnes pensent qu'il est l'heureux gagnant du plus gros jackpot jamais gagné en Belgique, alors qu'il est "celui qui vendu le billet gagnant de l'Euromillions" comme il l'explique.

Il est harcelé de jour comme de nuit par téléphone, par mail ou par lettre. "J’ai un bébé, une famille, je ne veux plus être autant harcelé. Cela devient insupportable. Je compte demander à la Loterie de communiquer pour que les gens comprennent que de un, je ne suis pas le gagnant et que de deux, je ne suis pas en contact avec lui. Qu’on arrête de me demander de lui passer des messages" indique Serkan sur le site de Dhnet.be

Le libraire de Schaerbeek est d'autant plus sollicité que le véritable gagnant des 168 millions d'euros avait expliqué qu'il voulait "partager ce gain tombé du ciel avec des gens qui en ont besoin".

De nombreuses personnes ont tenté de joindre le néo-millionaire pour tenter de bénéficier de sa générosité. La rédaction de RTL.be a reçu des centaines de demandes pour rentrer en contact avec ce dernier.

Le tout récent multimillionaire bruxellois a pour sa part choisi de rester discret comme le relate le site RTL.be. Employé de Bruxelles Propreté, il n'est pas retourné au travail après avoir appris qu'il détenait le ticket gagnant de l'Euromillions. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Dimanche en politique - 30 ans après l'affaire du voile à Creil, reste-t-il des traces ?

Les + Lus