Belgique/Covid-19 : la situation sanitaire s'emballe, un comité de concertation aura lieu vendredi

Les indicateurs de la situation sanitaire en Belgique ne sont pas bons et le nombre de personnes dans les services de réanimation est en hausse.

Dans un hôpital belge, le 9 novembre.
Dans un hôpital belge, le 9 novembre. © Kenzo TRIBOUILLARD / AFP

La situation sanitaire en Belgique est inquiétante : 5.000 cas de Covid-19 (pour 11 millions d'habitants) ont été détectés le lundi 15 mars selon la RTBF, soit un chiffre que le pays n'avait plus connu depuis la mi-novembre. En moyenne, entre le 7 et le 13 mars, ce sont plus de 3.000 nouvelles infections qu'il faut compter chaque jour, en augmentation de 29% par rapport à la semaine précédente. 

Le taux d'incidence, c'est-à-dire le nombre de cas de Covid-19 pour 100.000 habitants, culmine à 330 contre 253 en France. Le nombre de patients à l'hôpital (2121) ou dans les services de réanimation est lui aussi à la hausse : il y a un mois, le 18 février, il y en avait 314 dans ces services. Ils sont, le 16 mars, plus de 520.

Conséquence de ces augmentations, les autorités ont décidé de convoquer un comité de concertation le vendredi 19 mars à 15h alors qu'il devait normalement se tenir le 26 mars prochain. Son anticipation n'est donc pas bon signe. Il pourrait déboucher sur le durcissement des mesures pour tenter de contrer l'évolution défavorable de l'épidémie.

Selon le quotidien belge Le Soir, la fermeture des écoles pourrait être une solution, une ou deux semaines avant les vacances de Pâques. Aussi, l'objectif de la réouverture progressive des bars et des restaurants, dès le 1er mai, pourrait également être remise en cause. A noter qu'un couvre-feu est toujours appliqué de minuit à 5h du matin. A Bruxelles, il dure de 22h à 6h du matin. 

22.000 décès depuis le début de l'épidémie

En attendant, le Premier ministre belge, Alexander De Croo, s'est exprimé devant les députés jeudi 18 mars : "nous devons être très prudents. Tous ensemble, nous devons envoyer le message que nous sommes dans une situation délicate". Les chiffres actuels sont pour lui "une indication du fait que la propagation du virus est très importante". Comme les Français, les Belges n'ont pas d'autre horizon que la vaccination. Plus de 864.000 Belges ont reçu au moins une dose de vaccin, 409.000 ont également eu la seconde. Contrairement à de nombreux pays européens, la vaccination avec AstraZeneca n'a jamais cessé dans ce pays.

Au total, ce sont 800.000 Belges qui ont été touchés depuis le début de la pandémie par le coronavirus et 22 000 en sont même décédés.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
belgique international confinement santé société covid-19