“Bienvenue à Marly-Gomont” : faut-il aller voir le film inspiré de la vie de Kamini ?

Le film "Bienvenue à Marly-Gomont", dont le scénario est signé du Lillois d'origine picarde Kamini, sort ce mercredi. Qu'en disent les critiques ? 

Par @F3nord

"Bienvenue à Marly-Gomont" mérite-t-il le déplacement ? Est-ce un film qu'il faut aller voir ? Peut-il avoir le même genre de succès que la chanson de Kamini il y a 10 ans ? Début de réponse avec les premières critiques du film parues ces derniers jours. La tonalité est plutôt positive. 

Le Monde 

"Heureusement, Bienvenue à Marly-Gomont évite les jeux stupides avec les stéréotypes de Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu ? préférant le registre plus serein de la comédie..."

L'Aisne Nouvelle

"La crainte, tout de suite, est de tomber dans la caricature. Ou dans la redondance, le titre « Bienvenue à Marly-Gomont » n’étant pas sans rappeler un certain « Bienvenue chez les Ch’tis »… Mais le film évite – la plupart du temps – le piège. Le réalisateur Julien Rambaldi, dans ce choc des cultures, trouve l’équilibre, se jouant des stéréotypes de la campagne et de l’Afrique, sans en abuser. Menant à des situations cocasses – la famille congolaise qui débarque en musique au moment de la commémoration du 11-Novembre."

Zickma.fr

"Bienvenue à Marly-Gomont fonctionne plutôt bien grâce à son aspect « bons sentiments », qui, n’en déplaise aux grognons, parvient toujours à offrir un bon moment de détente et ce d’autant plus si votre journée n’a pas été des plus agréables. Oui on se prend d’affection pour les personnages, oui on rigole des paysans semblant venir d’un autre temps et oui on frissonne devant chaque épreuve combattue par cette famille qui cherche finalement peu de choses si ce n’est de s’intégrer et s’assurer un bel avenir. C’est simple mais diablement efficace, c’est une recette connue que celle de jouer sur l’empathie du public, mais une bonne recette."

Un grand moment de cinéma (ou pas)

"Le trait est épais, l’ensemble plutôt grossier, mais l’acuité à se moquer de certaines situations est richissime. Si un bémol est à adresser au caractère caricatural des stratégies politiques – mais derrière chaque cliché, se cachent des vérités – les personnages sont dans leur ensemble pensés avec soin. Et si quelques scènes de groupe sont franchement trop artificielles, l’ensemble du casting est exaltant."

 

Une histoire vraie inspirée de la vie de Kamini

Kamini s'est fait connaître il y a 9 ans avec un clip qui a été un des premiers buzz du web "Marly-Gomont" : "("J'viens pas d'la cité mais le beat est bon. J'viens pas d'Panam' mais d'Marly-Gomont") Quelques années plus tard, Kamini décide d'adapter son histoire pour le cinéma, pour rendre hommage à son père décédé dans un accident de voiture. Il en écrit le scénario qu'il réussit à vendre en 2012 lors du festival de Cannes. Le film est réalisé par Julien Rambaldi ("Les meilleurs amis du monde") et au casting, on retrouve Marc Zinga dans le rôle du père de Kamini, Aïssa Maïga dans celui de sa mère, Bayron Lebli dans son propre rôle et Jonathan Lambert qui incarne le maire de Marly-Gomont. Kamini est la voix-off de ce film.
Kamini de retour à Marly-Gomont avec France 2

Le film raconte l'année 1975 de la la famille Zantoko qui débarque à Marly-Gomont, en Picardie. Dans ce village de 400 habitants, on n’avait jamais vu de Noirs. L'histoire de la difficile intégration d'une famille noire à la campagne.

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Témoignage du père d'un patient de l'hôpital Pinel

Près de chez vous

Les + Lus