• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Billet d'humeur de Jean-Paul Delance sur l'affaire Baupin

Jean-Paul Delance
Jean-Paul Delance

Jean-Paul Delance journaliste à France 3 Picardie réagit à l'affaire Denis Baupin. Le député (ex-EELV) est mis en cause pour des faits de harcèlement et d'agressions sexuels. Une affaire qui a agité les médias et le monde politique en début de semaine. 

Par Jean-Paul Delance

COUVREZ CE SEIN QUE JE NE SAURAI VOIR

" Couvrez ce sein que je ne saurai voir
Par de pareils objets les Ames sont blessées
Et cela fait venir de coupables pensées "
Maxime à afficher dans les lieux de Pouvoir
Tenus par des messieurs qui veulent qu'on les respecte
Quand ils n'ont pour les Femmes que des propos abjectes

Propos plus que salaces, mains plus que baladeuses

Rien ne semble freiner cette course honteuse
Aux appâts du Beau Sexe, à l'envie de jouir
De la peur des victimes qui ne peuvent s'enfuir

Voilà le point commun des Femmes dont vous usez
Une emprise pesante sur Elles vous exercez
Au point qu'aucune n'ose dire non à l'agression
Par peur de représailles ou du qu'en dira-t-on

Mais en restant muettes, vous renforcer Mesdames
L'envie pour vos bourreaux de créer d'autres drames

Persuadés que toujours l'Homme est dominateur
Esclaves de leurs pulsions, ils deviennent prédateurs
Qu'importe alors ou non que l'Autre soit fragile
Il faut tout sacrifier à leur membre viril

Vous a-t-on dit, messieurs, qu'il n'est rien dans ce monde
Supérieur au respect, à l'attention profonde
Que l'on doit à chacun, même quand on le désire
Au point qu'il faut souvent différer son plaisir

Comme vous je suis un Homme, comme vous j'aime les Femmes

Pensant être pour Vous un Mâle pour un bien
Ils sont aveugles à tout et n'ont peur de rien


Persuadés que toujours l'Homme est dominateur
Esclaves de leurs pulsions, ils deviennent prédateurs
Qu'importe alors ou non que l'Autre soit fragile
Il faut tout sacrifier à leur membre viril

Vous a-t-on dit, messieurs, qu'il n'est rien dans ce monde
Supérieur au respect, à l'attention profonde
Que l'on doit à chacun, même quand on le désire
Au point qu'il faut souvent différer son plaisir

Comme vous je suis un Homme, comme vous j'aime les Femmes

Mais ne supporte pas vos pratiques infâmes
Je n'ai pas vos diplômes, je n'ai pas votre rang
Mais la Vie m'a appris à être différent

Un mot guide mes actes hier et pour toujours
Partagé il est source de vertiges sublimes
L'avez- vous ressenti, j'en doute vu vos crimes
Il est court mais dit tout, ce doux mot c'est Amour

Jean-Paul DELANCE
12 MAI 2016


Sur le même sujet

Concert : Yolande Bashing à Lille (électro)

Les + Lus