Cet article date de plus de 4 ans

Brexit : l'Ecosse veut discuter avec Bruxelles pour "protéger sa place dans l'UE"

Le gouvernement écossais réclame des "discussions immédiates" avec Bruxelles pour "protéger sa place dans l'Union européenne" après la sortie du Royaume-Uni.
Nicola Sturgeon, ce samedi, à Edimbourg.
Nicola Sturgeon, ce samedi, à Edimbourg. © OLI SCARFF / AFP
La Premier ministre nationaliste écossaise Nicola Sturgeon (SNP) a réclamé, à l'issue d'une réunion d'urgence à Edimbourg, des "discussions immédiates" avec Bruxelles pour "protéger sa place dans l'Union européenne" après la sortie du Royaume-Uni. L'exécutif écossais va également se pencher dès à présent sur un cadre législatif permettant l'éventuelle tenue d'un deuxième référendum sur l'indépendance de cette région semi-autonome du Royaume-Uni, a ajouté Mme Sturgeon.
Les Ecossais ne voulaient pas du Brexit

Contrairement à l'Angleterre et au Pays de Galles où le Brexit l'a emporté, l'Ecosse a voté jeudi à une large majorité (62%) pour le maintien du Royaume-Uni dans l'Union Européenne.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
brexit international royaume-uni