“Britain now wants to remain” : le message fort d'un agriculteur anglais anti-Brexit

"Britain now wants to remain", traduisez par "Maintenant, la Grande-Bretagne veut rester." C’est une image forte et un texte fort qui ne sont pas passés inaperçus. / © LED BY DONKEYS / FACEBOOK
"Britain now wants to remain", traduisez par "Maintenant, la Grande-Bretagne veut rester." C’est une image forte et un texte fort qui ne sont pas passés inaperçus. / © LED BY DONKEYS / FACEBOOK

Un message géant à observer avec un peu de hauteur et qui se dévoile à quelques heures d'un vote crucial pour l'avenir du Royaume-Uni.

Par EM avec AFP

"Britain now wants to remain" : "Maintenant, la Grande-Bretagne veut rester." C’est le message écrit dans un cahmp par un agriculteur de Wiltshire dans le sud-ouest de l'Angleterre. Le message s'étend sur 25 000 mètres carré. 

La vidéo montrant le tracteur tracer les lettres a été diffusée par le groupe activiste anti-Brexit "Led by donkeys". Elle a été publiée ce vendredi sur les réseaux sociaux, à quelques heures d'un moment crucial pour le Royaume-Uni. Avec ce commentaire : "La volonté du peuple a changé".
 
Un message géant contre le Brexit inscrit dans un champ par un agriculteur

Le Parlement britannique se réunit ce samedi pour se prononcer sur l'accord de Brexit conclu entre Londres et Bruxelles, à 12 jours seulement de la date prévue de sortie de l'Union européenne.

Arraché in extremis à l'issue de négociations laborieuses, l'accord est censé régler les conditions du divorce après 46 ans de vie commune, permettant une sortie en douceur assortie d'une période de transition courant au moins jusqu'à fin 2020.

Mais son succès est suspendu à l'approbation du Parlement britannique, qui a déjà fait preuve d'intransigeance par le passé. Les députés ont rejeté par trois fois le précédent accord de sortie conclu entre l'ex-Première ministre Theresa May et les 27 autres membres de l'UE.


 

Sur le même sujet

Brexit : quelles conséquences dans les Hauts-de-France ?

Les + Lus