Le hall de l’aéroport de Bruxelles partiellement rouvert

Réouverture partielle du hall de l'aéroport de Bruxelles / © JOHN THYS / AFP
Réouverture partielle du hall de l'aéroport de Bruxelles / © JOHN THYS / AFP

Le hall des départs de l'aéroport de Bruxelles a rouvert partiellement dimanche, quarante jours après un double attentat suicide qui avait fait 32 morts à Bruxelles, dont 16 dans cette érogare.

Par YR (avec AFP)

L’aéroport de Bruxelles rouvrait partiellement son hall dimanche. "C'est un grand pas dans le retour à la normale de nos activités aéroportuaires, qui donneront un élan à notre économie", a déclaré lors de la cérémonie d’ouverture Arnaud Feist, patron de Brussels Airport, la société exploitant l’aéroport.

Le Premier ministre belge Charles Michel a conclu par un message d'espoir en anglais : "Brussels is back in business, welcome to Brussels Airport" ("Les affaires reprennent à Bruxelles, bienvenue à l'aéroport").

400 passagers vers des destinations ensoleillées

Sur de grands tableaux blancs figuraient le drapeau belge et la date des attentats du 22 mars 2016. Fleurs, bougies, photos de victimes et messages étaient adressés aux victimes.



Dans un hall encore bien silencieux, 400 passagers sont venus s’enregistrer pour trois vols. Pour le symbole, ces vols concernaient des compagnies belges (Brussels Airlines et Jetairfly TUI Airlines Belgium) en partance pour trois destinations ensoleillées : Malaga et Palma de Majorque en Espagne, et Lisbonne au Portugal.

Retour progressif à la normale

Le hall des départs avait été en grande partie dévasté le 22 mars. L'aéroport a dû être complètement fermé au trafic passagers pendant douze jours. Il n'a rouvert le 3 avril que grâce à des installations temporaires permettant d'assurer 20% du trafic normal au départ, une capacité qui a depuis été progressivement augmenté.

Elle atteint actuellement 80% et l'aéroport compte retourner à 100% à temps pour les vacances d'été, dans la seconde moitié de juin.

 



Arriver trois heures en avance pour un contrôle de police


A partir de lundi, l'enregistrement pourra se faire autant dans le hall de départs que dans les constructions temporaires placées suite aux attentats, Dans les deux cas, les passagers doivent passer un pré-contrôle de police, et par conséquent arriver à l'aéroport trois heures avant leur envol.

Les attentats, perpétrés dans l'aéroport et une station de métro bruxelloise, ont eu un impact négatif important (0,1% de croissance en moins) sur l'économie belge, comme l'a souligné samedi le gouverneur de la banque centrale belge, Jan Smets. Et devrait encore se faire sentir sur le tourisme et les exportations.

© JOHN THYS / AFP
© JOHN THYS / AFP


A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus