Bruxelles : des milliers de personnes dans les rues “contre la terreur et la haine”

"Bruxelles ma belle, amour à vie", inscrit sur le drapeau belge / © AFP / PATRIK STOLLARZ
"Bruxelles ma belle, amour à vie", inscrit sur le drapeau belge / © AFP / PATRIK STOLLARZ

Une marche citoyenne se déroule aujourd’hui pour rendre hommage aux 32 morts des attentats du 22 mars.

Par YR avec AFP

Lors d'"une marche contre la terreur et la haine" à l'appel d'un collectif d'organisations citoyennes, plusieurs milliers de personnes ont défilé dans les rues de Bruxelles.

Des manifestants beaucoup moins nombreux que prévu. Les organisateurs attendaient au moins 15 000 personnes. Les médias et la police dénombrent entre 3 000 et 10 000 manifestants.

Le cortège a débuté à 14h. Un premier groupe est parti de la Gare du Nord et un deuxième du Parvis Saint-Jean-Baptiste de la commune de Molenbeek. Ils ont convergé vers la place Fontanas où des prises de parole sont prévues à 16h30.


A l'avant de la marche, derrière les familles de victimes, une douzaine de membres d'une association de dialogue interreligieux portaient une grande banderole sur laquelle était écrit "Together in peace" avec des dessins de colombes. Des représentants de tous les cultes étaient visibles, en particulier musulmans avec le slogan "L'amour est ma religion et ma foi". Egalement présent, à titre personnel, le ministre de la Justice Koen Geens, un chrétien-démocrate flamand.

A l’initiative d’une centaine d'associations, cette manifestation devait initialement se tenir le 27 mars, cinq jours après les attentats de Bruxelles. Mais elle avait été annulée par le ministre belge de l’Intérieur Jan Jambon, craignant alors pour la sécurité des participants.

La marche survient dans un climat de polémique au lendemain de déclarations controversées du ministre de l'Intérieur, le nationaliste flamand Jan Jambon, qui a affirmé que la politique d'intégration des étrangers en Belgique avait échoué, y voyant pour preuve le fait qu'"une partie significative de la communauté musulmane a dansé à l'occasion des attentats".

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus