Calais : 11 migrants (dont deux enfants) secourus à bord d'un canot pneumatique

Onze migrants - dont une femme et deux mineurs - ont été secourus ce mercredi matin alors qu'ils tentaient de traverser la Manche à bord d'un canot pneumatique.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

D'après la préfecture maritime, ce sont les migrants, à bord d'une "embarcation semi-rigide (...) en avarie au large de Calais", qui ont alerté ce mercredi vers 7h30, le SAMU 62 qui a prévenu ensuite le CROSS Gros-Nez.

Les passagers de l'embarcation ne parvenant pas à indiquer leur position, l'hélicoptère Dauphin de la Marine nationale, stationné au Touquet, ainsi que la vedette côtière de surveillance maritime (VCSM) Escaut de la Gendarmerie maritime ont été envoyées pour mener des recherches.
 
Repéré vers 8h50 par l'hélicoptère, l'équipage - composé 11 personnes, dont une femme et deux mineurs - a pu être récupéré à bord de la vedette de gendarmerie, qui a débuté le remorquage de l'embarcation vers 9h40.
 

 
Les migrants ont été débarqués à Dunkerque vers 10h30 où ils ont été pris en charge par les pompiers et la police aux frontières (PAF). "Le préfet maritime de la Manche et de la mer du Nord met en garde les migrants qui envisagent de traverser la Manche, une des zones les plus fréquentées au monde, et donc dangereuse pour la vie humaine", rappelle la préfecture maritime dans son communiqué.