CARTE. Nos 10 coups de coeur à visiter dans les Hauts-de-France pour les Journées du patrimoine

Les 15 et 16 septembre auront lieu les Journées européennes du patrimoine. Une émission régionale spéciale sera diffusée samedi 15 septembre. Et parmi les quelques 3000 événements et animations organisés dans la région, voici les 10 sites à ne pas manquer selon le web de France 3 Hauts-de-France.

Par JAG avec JP. Delance et Y. Malgras


Des centaines de monuments des Hauts-de-France vont vous ouvrir leurs portes ce week-end pour la 35ème édition des Journées européennes du patrimoine. Des lieux visitables toute l'année et d'autres qui n'ouvrent leurs portes au public qu'une fois par an.

Avec cette carte, vous trouverez sans conteste votre bonheur. Vous pouvez faire une recherche géographique ou thématique, par date et/ou par type de public. Toutes les animations - visites guidées, ateliers, conférences - sont recensés.
 

La rédaction web de France 3 Hauts-de-France vous livre également ses 6 coups de coeur, du plus insolite au plus spectaculaire. Un par département et un bonus !!


1- Pédagogique : la brosserie de Tracy-le-Mont dans l'Oise


Du milieu du XIXe siècle à la guerre de 14-18, le département de l'Oise fut la capitale mondiale de la brosserie. A Tracy-le-Mont, la société Commelin-Brenier était une des 9 brosseries en activité qui faisaient la renommée de la commune. Employant jusqu'à 400 personnes, elle avait pour spécialité, la brosserie fine.
L'activité s'est arrêtée en 1955. Aujourd'hui, un brasseur, un ferronnier et une petite salle de spectacle occupent quelques bâtiments. Mais le site devrait connaître une renaissance : il est la propriété d'une association qui compte bien lui redonner vie grâce à la création d'un grand musée consacré à la brosserie.
Première étape : la réhabilitation d'un bâtiment exceptionnel et peut être même unique, un séchoir identifiable grâce à ses ouvertures de ventilation caractéristiques. Il a été sélectionné comme patrimoine en péril par la Mission Bern.
D'une superficie de 200m², il servait à entreposer pendant des mois des bois précieux et des os de bovins. L'association expose déjà une toute petite partie des 10000 objets qu'elle possède.

Visites les samedi 15 et dimanche 16 septembre de 10h à 12h et de 14h à 17h.

Renseignements : 06 59 29 75 66


2- Etonnant : l'ancienne prison de Dunkerque dans le Nord

C'est l'une des prisons les plus anciennes et les plus insolites des Hauts-de-France. La prison communale de Dunkerque, située en fait à Bourbourg, date du XVIe siècle. Toute en briques flamandes, elle est classée aux Monuments historiques depuis 1972. Vous pourrez y découvrir cellules à l'étage et cachots à double porte en chêne en sous-sol, le tout parfaitement intact.

Visites libres et gratuites : 
  • samedi 15 septembre de 9h à 12h et de 13h30 à 17h30
  • dimanche 16 septembre de 14h à 17h30
Renseignements : 03 28 65 83 83
 

3- Insolite : l'église fortifiée Saint-Médard à Parfondeval dans l'Aisne


Parfondeval est classé parmi les "plus beaux villages de France", mais la star locale, c'est l'église du 16ème siècle, tapie au fond de la place. Surfortifiée, elle ne dévoile ses charmes qu'aux plus téméraires. Pour la voir de plus près, vous devez opérer une drôle de gymnastique. Les maisons voisines, en brique rouge, coiffées d'ardoise, semblent dessiner une enceinte continue. L'édifice est classé au titre des Monuments Historiques depuis 1995.

Pour les Journées du patrimoine, un circuit de visite de l'église, du temple et de l'ancien moulin est proposé à la visite.

Visites gratuites les samedi 15 et dimanche 16 septembre de 14h à 19h.

Renseignements : 03 23 97 71 57

 

4- Inédit : la brasserie d'art à Foncquevillers dans le Pas-de-Calais


Cette ancienne brasserie artisanale accueille un centre d'art contemporain. Le bâtiment de briques, au plafond voûté, de 50 mètres de long, abrite plusieurs pièces : de l'écurie pour la livraison des tonneaux de bière, à la grande salle de macération. L'emplacement de la cuve de brassage est très visible ainsi que les graffitis issus du passage des soldats Anglais et Allemands, durant les deux dernières guerres. Des traces du passé sont lisibles ici et là. Des caves sont réparties sous toute sa longueur. 

Le Dimanche 16 Septembre 2018 de 15h à 18h, l'artiste Louise Desbrusses animera un atelier participatif pour tous publics autour de l'arbre. Prévoir des vêtements confortables, des chaussettes, un plaid, un carnet et de quoi écrire.

Renseignements : 06 87 91 57 82


5- Spectaculaire : la basilique Notre-Dame de Brebières à Albert dans la Somme

Depuis plus de 120 ans, la basilique domine la cité d'Albert de son imposante stature. Elle a été bâtie pour servir d'écrin à une statue découverte ici par un berger au 12ème siècle. Une statue à qui l'on attribua très vite des guérisons miraculeuses.Une aubaine pour la vieille cité picarde qui voit bientôt affluer quantité de pèlerins attirés par la notoriété sans cesse grandissante du lieu. A la fin du 19ème siècle, Anicet Godin, le prêtre de la paroisse , décide de construire une nouvelle église aux dimensions monumentales. Pour la financer, il fait appel aux dons et n'hésite pas à entreprendre un voyage jusqu'à Rome.

Le site a une telle importance que le roi fait cadeau d'une chape d'or et d'argent, malheureusement inaccessible au public. C'est Edmond Duthoit, un architecte amiénois, qui dessine et réalise la forme et la décoration du bâtiment.

Ici, c'est l'art oriental qui prédomine. Dorures, marbres et émaux nous transportent dans l'imaginaire des Mille et Une Nuits. Et au sommet, oeuvre du célèbre sculpteur Amiénois Albert Roze, la Vierge Dorée réalisée et posée au plus haut de la Basilique le 13 juillet 1897. Elle est recouverte de 40.000 feuilles d’or. Son clocher culmine à 62 mètres de haut, son dôme mesure 10 mètres, la Vierge Dorée mesure 5 mètres et l’Enfant mesure 1,85 mètre. Au total, la Basilique mesure 78 mètres de haut ; 38,7 mètres de large et 83,5 mètres de long.

Montée du clocher : 2€ par adulte; 1€ par enfant.

 

6- Panoramique : le Beffroi Saint-Éloi à Dunkerque

Cette tour de briques blondes et de style gothique a vraisemblablenent été construite en 1233 pour servir de phare à la commune. 

Au milieu du XVe siècle, elle est relevée à sa taille actuelle pour devenir le clocher de l'église Saint Eloi, qui est détruite en 1558. Le clocher, intact, sera isolé de l'église reconstruite au XVIIe siècle. Le beffroi, qui abrite le carillon et les cloches de Saint Eloi, servira de tour de guet jusqu'en 1940.

C'est le plus vieux monument de la ville et un exploit architectural puisque ses fondations ne mesurent qu'un mètre pour 58 mètres de hauteur. D'en haut, on a une vue superbe sur le Dunkerquois.

Départ de visites toutes les 30 minutes.
Samedi et dimanche de 10h à 11h30 puis de 14h à 17h30.

 
Journées du patrimoine : visitez le beffroi de Dunkerque !

 

7- Historique : le fort de Leveau à Feignies

Cconstruit entre 1882 et 1884, le fort de Leveau est l'un des six forts construits pour défendre Maubeuge, servant à la fois pendant la première et la seconde guerre mondiale. Le fort a subi les de lourds bombardements en septembre 1914 lors du siège de la place forte, où près de 120 hommes meurent.

Le visiteur peut y découvrir l'histoire de la place forte, mais aussi le quotidien des soldats de la Grande Guerre.

Rénové depuis 2014, son pont-levis fonctionne comme du temps de sa création, à la main ! 

Visite gratuite. Samedi de 14 heures à 18 heures et dimanche de 9 heures et à 18 heures
 
Journées du patrimoine : visitez le Fort de Leveau et son pont-levis à Feignies

 

8- Lumineux : le phare de Petit-Fort-Philippe

Le phare de Petit-Fort-Philippe a éclairé l'entrée du chenal de 1843 à 1985, et est désormais visitable. 

La montée jusqu'en haut (116 mraches !) est limitée à cinq personnes et donne assez à une vue à 360° sur la ville.

Visite gratuite. 
Samedi de 14h à 18h et dimanche de 10h à 12h30 et de 14h à 18h.

 
Journées du patrimoine : visitez le phare de Petit-Fort-Philippe

 

9- Hygiénique : les Bains-douches de Dunkerque

Cette piscine ouverte en 1896, mais fermée au public depuis plus de quarante ans ouvre ses portes spécialement à l'occasion des Journées du patrimoine. 

Les vestiges des bains dunkerquois témoignent de son passé très social, où l'on ne faisait pas que se laver mais où on lavait également les vêtements.

Inscription obligatoire.
Visites groupées de 30 min, départs le Samedi à 10h, 11h, 14h30, 15h30 et 16h30 ; le Dimanche à 14h30, 15h30 et 16h30.

 
Journées du patrimoine : visitez les bains-douches de Dunkerque

 

 ​​10- Bonus impressionnant : le Kahl Burg au Tréport 


Littéralement le "Château Chauve", cet ouvrage militaire est une fortification allemande creusée à même le calcaire dans les falaises qui dominent le Tréport. Le Kahl Burg compte plus 300 mètres de galerie et 32 pièces réparties sur 4 niveaux accessibles par 225 marches. Un ouvrage gigantesque et unique en son genre bâti en 1942 en réaction à l’Opération Jubilee menée à Dieppe en août de la même année.

Les corridors ont été entièrement maçonnés avec les ruines du palace de luxe le Trianon, bombardé en 1940 par les Allemands. Chaque jour, quelques 200 prisonniers travaillent pendant plus de 12 heures pour construire les longs corridors et les 32 pièces du Kahl Burg. Il s’agit surtout de requis locaux mais aussi de prisonnières Ukrainiennes qui mourront par dizaines des suites des mauvais traitements. Elles seront inhumées dans la fosse commune du cimetière d’Eu où une stèle commémore aujourd’hui leur mémoire. En 1944, le Débarquement Allié met un terme au chantier. Pendant une soixantaine d’années, ce qui devait être un poste de commandement majeur du Mur de l’Atlantique, destiné à recevoir une soixantaine d’hommes, reste à l’abandon. En 2001, une poignée de passionnés, rassemblés au sein de l’association  "Le Mur de la Manche", décide de le faire revivre.

Visite samedi 15 septembre de 14h30 à 15h30.

Réservation au 06 74 00 76 80 ou au 06-81-07-22-95

 

Emission spéciale sur France 3 Hauts-de-France


En plus des reportages diffusés sur les antennes linéaires de France 3 Picardie et France 3 Nord-Pas-de-Calais, France 3 Hauts-de-France vous propose une émission spéciale Journées européennes du patrimoine samedi 15 septembre à 20h15, présentée par Kamini.

L'animateur vous fera fait découvrir l’un des joyaux de l’architecture d’avant-garde de notre région La Villa Cavrois. Vouée à la démolition, elle fut sauvée grâce à la volonté de ces "héros du patrimoine" qui réussirent à sensibiliser les pouvoirs publics.  

De Béthune à Compiègne, nous rencontrerons également des passionnés qui se sont mobilisés pour sauvegarder et redonner vie à des patrimoines prestigieux des Hauts-de-France. 

Les héros du patrimoine, samedi 15 septembre à 20h15 sur France 3 Hauts-de-France.

A lire aussi

Sur le même sujet

Amiens : Vinci remporte l'appel à projet pour la réhabilitation du quartier Gare Vallée

Les + Lus