CARTE - Quels sont les centres commerciaux de l'Aisne, l'Oise et la Somme contraints de fermer

Vendredi 29 janvier, le gouvernement annonçait la fermeture des commerces non-alimentaires situés dans les centres commerciaux de plus de 20.000 m² pour endiguer la propagation de la Covid-19. Quelles sont les galeries marchandes concernées dans l'Aisne, l'Oise et la Somme ?

Parmi les 6 centres commerciaux de plus de 20.000 m² contraints de fermer dans l'Aisne, l'Oise et la Somme, Grand A à Glisy près d'Amiens.
Parmi les 6 centres commerciaux de plus de 20.000 m² contraints de fermer dans l'Aisne, l'Oise et la Somme, Grand A à Glisy près d'Amiens. © Google street View

Lundi 1er février, les magasins vendant des produits non essentiels et situés dans des galeries marchandes de plus de 20.000 m² n'ont pas pu rouvrir. Vendredi 29 janvier, Jean Castex a annoncé la fermeture de ces centres commerciaux pour éviter la propagation de la Covid-19.

En Picardie, 6 centres commerciaux dépassent les 20.000 m² et sont donc fermés pour un moins minimum. S'il n'y en a aucun dans l'Aisne, il y en a 4 dans l'Oise et 2 dans la Somme : 

Dans l'Oise, il s'agit des galeries marchandes des magasins :

La préfecture de l’Oise précise que les commerces fermés ne pourront pas faire de click&collect ou retrait commande. En revanche, la livraison de leurs produits restera possible.

À noter que la galerie marchande du centre commercial du Plessis Belleville, ouverte lundi 1er février dans la matinée puis fermée dans l'après-midi après un rappel aux consignes des gendarmes, peut finalement rouvrir après un nouveau calcul de sa surface de vente par les services de la préfecture.

Dans la Somme, les centres commerciaux concernés sont : 

Incertitude quant au centre commercial Cora à Soissons : la galerie marchande est bien fermée mais elle n'est sur la liste de la préfecture de l'Aisne.

À partir du 1er février, la jauge limitant le nombre de clients dans les magasins de plus de 400 m² passe de un client pour 8 m² à un pour 10 m². Pour les commerces dont la surface de vente est inférieure à 8 m² , un seul client est autorisé.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société économie