Chômage : 5800 demandeurs d'emploi supplémentaires en juin dans les Hauts-de-France

Pôle emploi a publié ce mardi 28 juillet les chiffres du chômage dans les Hauts-de-France pour la période entre fin mai et fin juin. Le chômage continue d'augmenter dans la région qui enregistre 5800 demandeurs d'emploi supplémentaires.
Image d'illustration.
Image d'illustration. © FTV
La crise due à l'épidémie de coronavirus continue à se faire ressentir au niveau de l'emploi dans les Hauts-de-France. Ce mardi 28 juillet, Pôle emploi a publié les chiffres des demandeurs d'emplois inscrits en Hauts-de-France en juin 2020.
 

592 360 personnes à la recherche d'un emploi

Entre fin mai et fin juin, la région Hauts-de France compte 5800 demandeurs d'emploi en plus. Soit une augmentation de 1% par rapport au mois précédent. Au total, 592 360 personnes sont à la recherche d'un emploi dans la région. 
 


Dans le détail, les départements de la Somme et de l'Aisne connaissent une évolution supérieure à la moyenne régionale, avec respectivement +1,2% (soit +640 demandeurs d'emploi) et +1,6% (soit +900 demandeurs d'emploi). D'après Pôle emploi, ces mêmes tendances sont observées depuis le début de la crise de la Covid-19.
 

La demande d'emploi progresse davantage chez les femmes 

On remarque que la demande d'emploi progresse plus rapidement chez les femmes que chez les hommes ce mois-ci. Elles sont 3340 (+1,1%) à s'être inscrites entre fin mai et fin juin, contre 2460 (+0,8%) chez les hommes. Néanmoins, il y a toujours plus d'hommes à la recherche d'un emploi dans les Hauts-de-France (297 140, contre 295 220 pour les femmes). 
 

Augmentation de recherche d'emploi chez les moins de 25 ans

Les plus jeunes ne sont pas non plus épargnés par le contexte actuel en matière de recherche d'emploi. 2170 personnes âgées de moins de 25 ans se sont inscrites en tant que demandeurs d'emplois. Soit une augmentation de 2,3% par rapport au mois précédent. 

On remarque dans le même temps que 10,7% des demandeurs d'emploi recherchent une première entrée sur le marché du travail. Ce qui représente une augmentation de 50% pour cette catégorie par rapport au mois de mai. Un chiffre qui peut s'expliquer par la crise due à l'épidémie de coronavirus. Les jeunes diplômés, semblent avoir plus de mal à trouver un emploi en sortie d'école.
 

Une augmentation des licenciements

Les inscriptions à Pôle emploi de personnes licenciées sont également en forte augmentation par rapport au mois précédent. 1,7%% d'entre elles s'inscrivent suite à un licenciement économique (+8,1%). Elles sont 5,4% à chercher un emploi après avoir été licenciées pour un autre motif (+32,1%). 
 
 

Les stages en forte augmentation cet été 

Concernant les sorties de catégorie A, B et C, on remarque que les entrées en stage ou en formation ont explosé dans les Hauts-de-France. 17% des sorties se font sur ce motif, ce qui représente une augmentation de 110% par rapport au mois précédent. Avec la crise, de nombreuses entreprises se tournent vers les stagiaires.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
emploi économie