• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Les cirques avec animaux ne sont pas les bienvenus dans certaines villes des Hauts-de-France

animaux / illustration / © MAXPPP
animaux / illustration / © MAXPPP

Plusieurs villes et communes des Hauts-de-France ne souhaitent plus délivrer des autorisations sur leurs territoires aux cirques avec animaux sauvages. 

Par Halima Najibi

Une trentaine de communes des Hauts-de-France ont décidé de ne plus recevoir de cirques détenant des animaux sauvages. Plusieurs cirques sillonnent la France tout le long de l'année en présentants des numéros animaliers. Et depuis quelques années des associations de défense du bien-être animal comme la SPA  ou 30 Millions d’Amis et Code animal, mènent un combat contre la présence d'animaux dans les cirques. Ils ont d'ailleurs adressé à tous les maires de France en 2018 un rapport sur les conditions de vie des animaux dans les cirques. La ville de Creil dans l'Oise a en 2009 interdit les cirques présentant des animaux, Douai et Tourcoing dans le Nord ou encore Hénin-Beaumont dans le Pas-de-Calais ont suivi. Voici la liste des autres villes et communes qui se positionnent contre la présence sur leur territoire de cirques avec animaux. 

La liste des villes qui se sont engagées à ne plus accueillir des cirques exibants des animaux sauvage


Dans la Somme :
Allery.

Dans l'Oise :
Claignes-Ivors-Royaucourt-Montmacq-Rousseloy-Montagny-Sainte-Félicité. 

Dans l'Aisne :
Couvron et Aumoncourt - Chivres-Val- Chaillevois- Ebouleau- Eclaibes- La Flamengrie- Mondrepuis- Mont-D'Origny.

Dans le Pas-de-Calais :
Béthune-Bully-Lès-Mines-Morval-Rozoy-Bellevalle-Wittes.

Dans le Nord : 
Eclaibes-Tainières-sur-Hon-Wavrechain-sous-Denain-Roncq-Rubrouck-Saint-Martin-sur-Ecaillon-Wambrechies- Lille.
 
  
Plus récemment, une pétition a été mise en ligne par WakeUP Amiens, un collectif de jeunes amiénois, qui demande à la ville de prohiber l'installation de cirque avec animaux sauvages.  
Sur la plateforme MesOpinions une pétition adressée au maire demande l'interdiction des cirques avec animaux à Doullens.  

Une proposition de loi a été déposée cette année, elle demande que les cirques n’aient plus le droit d’acquérir de nouveaux animaux sauvages et qu’ils disposent d’un délai de 6 ans après publication de la loi pour se séparer de ceux en leur possession. 
 

Sur le même sujet

Périnne Diot, interprète Français - langue des signes française

Les + Lus