Coronavirus : 10 cas à la Fiorentina, Ribéry fait un don de 50 000 euros aux hôpitaux de Florence

Franck Ribéry a fait un don de 50.000 euros pour les hôpitaux de Florence / © MaxPPP
Franck Ribéry a fait un don de 50.000 euros pour les hôpitaux de Florence / © MaxPPP

Selon la presse italienne, le joueur de 36 ans originaire de Boulogne-sur-Mer n'a pas hésité à sortir son chéquier pour faire un don de 50.000 euros aux hôpitaux florentins.

Par Virginie Demange, avec AFP

En Italie, le bilan de l'épidémie de Covid-19 s'alourdit et le monde du football n'est pas épargné par le coronavirus.

A la Fiorentina, où Franck Ribéry évolue depuis le début de cette saison, dix personnes ont été testées positives, dont trois sont hospitalisées. "La situation se dégrade, dans le club nous avons environ dix personnes affectées par cette maladie malencontreuse", a déclaré le propriétaire du club de foot Rocco Commisso à la chaîne de télévision Sky Sport Italia, depuis les Etats-Unis.

Le club toscan a lancé une collecte de fonds et selon la Gazzetta dello Sporto, et le Boulonnais Franck Ribéry y a participé à hauteur de 50.000 euros.


Objectif 500.00 euros


L'objectif de la campagne "Force et coeur - Ensemble vers la victoire la plus importante" est d'atteindre 500.000 euros, pour aider les hôpitaux de Florence, Careggi et Santa Maria Nuova, qui accueillent en ce moment de nombreux patients atteints du coronavirus.

"Je tiens à remercier Ribéry pour son don, a dit Commisso. Nous avons bien commencé, nous avons déjà récolté 420.000 euros."

Parmi les joueurs contaminés figurent notamment l'attaquant italien Patrick Curone, le défenseur argentin German Pezzella et l'attaquant Serbe Dusan Vlahovic. 

Contacté pour participer à la cagnotte de soutien, l'ancien international français de 36 ans, absent des terrains depuis décembre 2019 à cause d'une lésion du ligament collatéral médial de la cheville droite, n'a pas hésité un instant, selon la presse italienne.

Brescia, autre club de l'élite italienne, a de son côté confirmé que deux de ses salariés avaient également été testés positifs à la maladie Covid-19, qui a fait près de 3.000 morts en Italie.
 

Sur le même sujet

Les + Lus