Coronavirus : Brussels Airlines réduit ses vols vers l'Italie du nord

La compagnie Brussels Airlines a indiqué dans un communiqué ce vendredi 28 février qu'elle comptait annuler certains vols se dirigeant vers le nord de l'Italie du 2 au 14 mars en raison du coronavirus. 

Coronavirus : Brussels Airlines réduit ses vols vers l'Italie du nord
Coronavirus : Brussels Airlines réduit ses vols vers l'Italie du nord © BELPRESS/MAXPPP
La compagnie aérienne Brussels Airlines a annoncé ce vendredi 28 février qu'elle réduisait ses vols vers le nord de l'Italie en raison de la baisse de la demande due au coronavirus, qui la contraint en outre à étudier "des mesures économiques".

"Brussels Airlines va réduire de 30% son offre de vol vers le Nord de l'Italie pour les deux prochaines semaines (2-14 mars), à savoir vers Milan Linate, Milan Malpensa, Rome, Venise et Bologne", indique la compagnie belge dans un communiqué.
 
Communiqué de presse de la compagnie Brussels Airlines
Communiqué de presse de la compagnie Brussels Airlines © Brussels Airlines

Brussels Airlines "constate une tendance générale négative en matière de réservations sur presque tous les marchés européens, mais c'est le nord de l'Italie qui est le plus touché", et veut "éviter davantage de répercussions économiques négatives sur ses activités".
 

Une dizaine de communes du nord en quarantaine en Italie


L'Italie, pays le plus touché en Europe, a mis en quarantaine une dizaine de communes du nord, poumon économique du pays.

En outre, "la compagnie aérienne belge étudie des mesures économiques, telles que le chômage technique temporaire, et a décidé d'étendre son gel des embauches à l'ensemble de la compagnie".
 
Brussels Airlines ajoute qu'il "n'est pas encore possible d'estimer l'impact attendu des développements actuels" sur ses résultats financiers. "De plus amples informations seront disponibles le 19 mars lors du point de presse annonçant les résultats annuels de 2019", précise-t-elle.

Plusieurs compagnies aériennes, fortement touchées par les conséquences du coronavirus, ont annoncé des mesures d'économie, comme Air France, ou demandé à leurs salariés de prendre des congés sans solde comme l'allemande Lufthansa (maison-mère de Brussels Airlines).
 
Les transporteurs aériens IAG et EasyJet ont annoncé vendredi avoir observé un ralentissement de la demande en Europe et en Asie, ce qui les pousse aussi à annuler des vols et à prendre des mesures d'économies.


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
belgique international coronavirus santé société aviation économie aéronautique
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter