Coronavirus : des chercheurs belges annoncent avoir développé un anticorps capable de neutraliser le Covid-19

Des chercheurs belges affirment avoir, en collaboration avec des Américains, fait une découverte majeure dans la lutte contre le coronavirus.

Image d'illustration
Image d'illustration © JOHN MOORE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Ce lundi, l'Institut flamand de recherche en biotechnologie (VIB), basé à Gand (Belgique) a annoncé avoir fait une avancée majeure dans la recherche contre le coronavirus. Majeure mais pas définitive. Le VIB, qui travaille sur le sujet de manière très active depuis le début de l'épidémie, affirme avoir découvert un anticorps capable de neutraliser le virus à l'origine du Covid-19. Cela peut permettre développement d'un éventuel médicament antiviral contre le coronavirus. 

Selon le laboratoire, "les nouveaux résultats indiquent que l'anticorps pourrait empêcher le nouveau coronavirus d'infecter les cellules humaines. Il pourrait également être produit à grande échelle en utilisant des procédés de production courants dans l'industrie biopharmaceutique."  


Bientôt les premiers tests


"Contrairement aux vaccins, un anticorps offre une protection immédiate - bien que de plus courte durée. L'avantage de cette approche par rapport aux vaccins est que les patients n'ont pas besoin de produire leurs propres anticorps. [...] Les travailleurs de la santé ou les personnes présentant un risque accru d'exposition au virus peuvent également bénéficier d'une protection immédiate", peut-on lire dans le communiqué.  
 
Des expériences permettant la confirmation de ces résultats sont en cours et les chercheurs du VIB disent préparer la phase de test préclinique pour un traitement contre les coronavirus. "L'anticorps a été développé en collaboration avec deux équipes de recherche aux États-Unis", déclare le VIB-UGent.

Parallèlement, le premier essai clinique pour tester un vaccin candidat contre le nouveau coronavirus a débuté lundi à Seattle, ont indiqué les autorités sanitaires américaines. «Le premier participant a reçu le vaccin expérimental aujourd'hui», ont-ils ajouté.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société