Coronavirus : comment la Belgique, en avance d'une semaine, prévoit-elle la suite de son déconfinement ?

La Première ministre a détailé, dans une conférence de presse, les mesures qui accompagnent le déclenchement de la Phase 2.

© BENOIT DOPPAGNE / BELGA / AFP
La Première ministre belge Sophie Wilmès a confirmé mercredi les grandes phases du déconfinement très progressif engagé dans le pays, au cours d'une conférence de presse consacrée au déclenchement de la Phase 2.

La Belgique s'apprête à passer à l'étape supérieur le 18 mai, après avoir amorcé son déconfinement une semaine plus tôt que la France
 
Parmi les annonces à retenir, la Première ministre a prévenu que "toute manifestation à caractère culturel, sportif, touristique et récréatif reste interdite jusqu’au 30 juin", soulignant qu"il n’y aura probablement pas de "retour à la normale pour l’été".
 
Voir la conférence de presse de la Première ministre Sophie Wilmès

 

Ce qui rouvre ou reprend avec la Phase 2

 

► Les écoles

Contrairement à la France, où une partie des élèves a repris le chemin de l'école – primaire, voire collège pour les régions en vert – le 12 mai, lendemain du premier jour de déconfinement, les élèves belges retourneront en cours dans le primaire et le seconde. Pas de rentrée, en revanche, pour lesélèves de maternelle.

► Les musées et certains bâtiments historiques

Le secteur de la culture, où l'on compte 93% de perte de revenus depuis le début de la crise, attendait cette mesure avec impatience : les musées et les infrastructures historiques vont pouvoir réouvrir à compter du 18 mai, à condition de mettre en place un système de réservation en ligne ou par téléphone.
 
De même, ils devront faire en sorte d'éviter les regroupements trop importants dans leur enceinte et faire respecter les distances de sécurité entre les visiteurs.

► Les salons de coiffure et instituts d'esthéticiens

Une autre mesure déjà prise en France, où les coiffeurs ont repris leur activité lundi avec des conditions de sécurité drastiques. Les métiers dits "de contact" – salons de coiffure et instituts d'esthéticiens – vont pouvoir rouvrir sur rendez-vous, et à condition que chacun, personnel comme client, porte un masque. "Entre les clients, les distances de sécurité devront être respectées", a précisé Sophie Wilmès.

► Les marchés

Les conditions sont strictes : les marchés ne peuvent rouvrir qu'avec l'aval des autorités locales, doivent respecter les distances de sécurité, un plan de circulation précis, et ne peut dépasser les 50 vendeurs. Parmi ces derniers, le port du masque est obligatoire. Pas chez les clients, en revanche, où il n'est que recommandé.

► Les parcs animaliers

Là encore, la réouverture n'est autorisée que si les parcs se dotent (ou disposent déjà) d'un système de réservation par téléphone ou par internet, afin d'éviter les foules. Pas de réouverture, en revanche, pour les cafétérias et restaurants qui se trouvent à l'intérieur.
 

► Les entraînements de sports collectifs

Depuis le 4 mai et la Phase 1, certaines activités sportives individuelles étaient autorisées en extérieur (tennis, kayak...). Elles peuvent désormais se pratiquer à deux ou trois.
 

Quant aux sports collectifs comme le football, les entraînements peuvent reprendre (uniquement en extérieur) sous certaines conditions : pas plus de 20 personnes, respect des distances de sécurité, présence d'un entraîneur... Les cafétérias des clubs doivent, en revanche, rester fermées.

► Les mariages et enterrements

Comme en France, les enterrements n'étaient tolérés que sous des conditions très strictes et avec un nombre très, très réduit de personnes. Ils vont pouvoir reprendre, ainsi que les mariages, avec un maximum de 30 personnes.

Les mesures de distanciation sociales doivent évidemment être respectées, et il ne sera pas autorisé d'organiser une réception suite à ces événements.
 
Une Phase 3 est annoncée pour le 8 juin.

En Belgique, 8761 personnes ont perdu la vie des suites du Covid-19, sur un total de 53 779 cas d'infections confirmés.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
belgique international déconfinement société coronavirus santé
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter