Coronavirus - Covid-19 : les cas et les décès officiellement comptabilisés dans les Hauts-de-France ce mercredi 25 mars

L'épidémie de coronavirus Covid-19 poursuit encore sa progression dans les Hauts-de-France, selon le dernier bilan officiel publié par l'Agence Régionale de Santé (ARS) ce mercredi 25 mars.

© ZUMA PRESS/MAXPPP
1753 cas confirmés, dont 137 décès dans les Hauts-de-France. Le dernier bilan communiqué ce mercredi 25 mars par l'Agence régionale de la Santé (ARS) montre encore une épidémie en progression dans la région : la veille, on comptait 1532 cas (+14,4%) et 123 décès (+11,4%).

Le nombre de décès est toujours plus élevé en Picardie (65 dans l'Oise, 29 dans la Somme, 26 dans l'Aisne). Dans le Nord, le nombre officiel de décès s'élève à 13 personnes. Le Pas-de-Calais en compte 4.
 
Ces chiffres de l'ARS ne recense que les morts à l'hôpital. Les décès en Ehpad ou à domicile n'en font pas partie. 
 
  

Rappelons que ces chiffres ne correspondent pas à la réalité du nombre de personnes contaminées. Ils donnent seulement une tendance, une indication puisque seules six catégories de personnes sont réellement testées :Les cas suspects ou signalés à un médecin ne sont pas du tout comptabilisés pour le moment. Selon l'ARS, ils devraient l'être dans les heures ou jours qui viennent. Santé Publique France va en effet rendre publiques des données sur le modèle de celles qui sont diffusées sur la grippe ou la gastro. Un bilan statistique basé sur des études épidémiologiques (nombre de consultations, nombre de cas graves ou de décès…) qui va donner la prévalence du coronavirus. 
 
 
À l'échelle nationale, on compte en France, ce mercredi 25 mars, 25 233 cas confirmés de Covid-19, dont 1331 décès à l'hôpital, selon le dernier bilan officiel.  2827 patients sont en réanimation sur ur un total de 11 539 malades hospitalisés

Dans ce dernier bilan, l'ARS Hauts-de-France annonce avoir "reçu plus de 2 millions de masques de la part d’entreprises, organismes publics et particuliers de la région". "La majorité de ces masques a d’ores et déjà été distribuée à des établissements et professionnels de santé de la région", indique-t-elle. "L’Agence constitue par ailleurs un stock régional destiné, à renforcer l’approvisionnement en plus des livraisons nationales".
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société