Coronavirus - Emmerin : un cas suspect chez les enseignants empêche l'ouverture de l'école

Une enseignante, qui s'occupait des enfants du personnel prioritaire à l'école d'Emmerin (Nord) présente des symptomes du Covid-19. La réouverture de l'école a donc été décalée au 25 mai.

Ecole Simons primaire et maternelle, Emmerin.
Ecole Simons primaire et maternelle, Emmerin. © Ecole Simons
Mauvaise nouvelle pour les parents et les enfants volontaires pour retourner à l'école d'Emmerin. Ils devront attendre jusqu'au 25 mai. Une enseignante, qui s'est occupée des 3-4 élèves du personnel prioritaire accueillis jusqu'alors, a prévenu qu'elle présentait les symptomes du Covid-19 ( fièvre et toux). 

Le conseil de l'école a donc décidé de ne pas rouvrir l'école avant le 25 mai, les enfants qui ont été à son contact ainsi que tout le personnel éducatif qui l'a côtoyé, ont été placés en quatorzaine. 
 
D'après la maire de la commune de 3150 habitants, Danièle Tonchaux, cette décision a fait l'objet d'un "consensus", lors du conseil d'école et les parents de la cinquantaine d'élèves du village ont été "compréhensifs". Entre 2 et 5 élèves du personnel prioritaire (qui n'ont pas été en contact avec la professeure en question) sont tout de même accueillis dans l'école.

Quelque soit les résultats du test, la maire a décidé de ne pas rouvrir l'école avant le 25 mai, afin de s'assurer que toutes les conditions sont réunies pour cette nouvelle rentrée.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter