Coronavirus - Emmerin : un cas suspect chez les enseignants empêche l'ouverture de l'école

Une enseignante, qui s'occupait des enfants du personnel prioritaire à l'école d'Emmerin (Nord) présente des symptomes du Covid-19. La réouverture de l'école a donc été décalée au 25 mai.
Ecole Simons primaire et maternelle, Emmerin.
Ecole Simons primaire et maternelle, Emmerin. © Ecole Simons
Mauvaise nouvelle pour les parents et les enfants volontaires pour retourner à l'école d'Emmerin. Ils devront attendre jusqu'au 25 mai. Une enseignante, qui s'est occupée des 3-4 élèves du personnel prioritaire accueillis jusqu'alors, a prévenu qu'elle présentait les symptomes du Covid-19 ( fièvre et toux). 

Le conseil de l'école a donc décidé de ne pas rouvrir l'école avant le 25 mai, les enfants qui ont été à son contact ainsi que tout le personnel éducatif qui l'a côtoyé, ont été placés en quatorzaine. 
 
D'après la maire de la commune de 3150 habitants, Danièle Tonchaux, cette décision a fait l'objet d'un "consensus", lors du conseil d'école et les parents de la cinquantaine d'élèves du village ont été "compréhensifs". Entre 2 et 5 élèves du personnel prioritaire (qui n'ont pas été en contact avec la professeure en question) sont tout de même accueillis dans l'école.

Quelque soit les résultats du test, la maire a décidé de ne pas rouvrir l'école avant le 25 mai, afin de s'assurer que toutes les conditions sont réunies pour cette nouvelle rentrée.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société