Coupe du Monde de Rugby 2023 : Lille est bien retenue pour la candidature française, mais pas Lens

Le Stade Pierre-Mauroy avant la rencontre de Top 14 Racing 92 / Toulon en 2016 / © MaxPPP
Le Stade Pierre-Mauroy avant la rencontre de Top 14 Racing 92 / Toulon en 2016 / © MaxPPP

Neuf villes ont été retenues dans le dossier de candidature de la France pour accueillir des matches de la Coupe du monde 2023, remis jeudi à World Rugby et où ne figurent pas Paris, Lens et Montpellier, a-t-on appris mercredi auprès de Claude Atcher, directeur de la candidature.

Par YF avec AFP

Les neuf élues sont Lille / Villeneuve-d'Ascq (Stade Pierre-Mauroy), Nantes (La Beaujoire), Bordeaux (Matmut Stadium), Toulouse (Stadium), Marseille (Vélodrome), Nice (Allianz-Riviera), Lyon (Parc OL), Saint-Etienne (Geoffroy-Guichard) et Saint-Denis (Stade de France).

Le comité de candidature souhaitait retenir le Parc des Princes mais n'a pu obtenir l'accord de la mairie de Paris, liée par une convention d'occupation à QSI, le propriétaire qatarien du club de football du Paris Saint-Germain opposé à la tenue de matches de la Coupe du monde 2023 dans le stade. La ville de Paris, même si elle n'accueillera pas de matches, a néanmoins été retenue comme ville hôte de la compétition.

Dans les Hauts-de-France, la candidature du Stade Bollaert-Delelis à Lens est également passée à la trappe. L'enceinte avait accueilli par le passé des rencontres des Coupes du Monde de Rugby 1999 et 2007.

Sur le même sujet

Les + Lus