Covid-19 : après la France, la Belgique se reconfine jusqu’au 13 décembre

Fermeture des commerces non-essentiels, fermeture des écoles primaires jusqu’au 15 novembre, télétravail généralisé… Le Premier ministre Belge vient d’annoncer le reconfinement du pays jusqu’au 13 décembre, soit 6 semaines.

© FREDERIK GILTAY / FRANCE 3
Alors que la Belgique est le pays européen où le virus circule le plus et que le nombre d’hospitalisations dans le pays a dépassé le pic de la première vague, le Premier ministre Alexander de Croo vient d’annoncer la mise en place d’un confinement, quelques jours après les annonces d'Emmanuel Macron.

Ce deuxième confinement débutera ce lundi 2 novembre et durera 6 semaines minimum, soit jusqu’au 13 décembre. "Ce sont les mesures de la dernière chance" a-t-il déclaré.

Similitudes avec la France

Comme en France, les commerces non-essentiels doivent fermer au minimum pendant un mois, il est néanmoins possible d’être livré et d’aller chercher des achats grâce au système du click and collect. Dans les supermarchés, les clients ne pourront acheter que l’essentiel. Le télétravail devient obligatoire là où c’est possible, tandis que le BTP et les professions libérales et indépendantes peuvent continuer le travail en maintenant le respect des distances et le port du masque.

"Le personnel soignant livre des efforts surhumains pour sauver des vies chaque jour. Un seul choix se présente à nous, c’est de faire front avec le personnel soignant. Nous pouvons le faire d’une seule façon : en limitant au maximum nos contacts physiques."

Alexander De Croo, Premier ministre Belge le 30 octobre

Quid de l’école ?

Contrairement à la France, les vacances de la Toussaint démarrent lundi 2 novembre et durent une semaine en Belgique. Elles sont prolongées jusqu'au 15 novembre pour éviter un retour trop rapide des enfants à l'école.

L'enseignement secondaire reprendra de façon hybride présentiel/distanciel. Pour l'enseignement supérieur, l'enseignement sera à distance jusque mi-décembre, sauf pour les 1er BAC et les cours pratiques.

Pas de restrictions de déplacement

En France, les déplacements sont limités à un rayon d’un kilomètre autour du domicile pour se promener oiu faire du sport. Les autorités belges n’ont pas fait ce choix. Ainsi, une seule visite d'un proche est autorisée à la maison contrairement à 4 précédemment, tandis que les rassemblements dans l’espace public sont limités à 4 personnes.

Les frontières restent ouvertes, mais les voyages sont fortement déconseillés.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
belgique international coronavirus/covid-19 santé société