Covid-19 : voici les arnaques liées au coronavirus dont il faut se méfier

Depuis l'apparition des premiers cas de Covid-19, les arnaques de la part de sociétés et d'invidus malveillants se multiplient. La Préfecture du Pas-de-Calais appelle donc les consommateurs à la plus grande vigilance quant aux offres commerciales proposées. 
Image d'illustration - La préfecture du Pas-de-Calais alerte contre les risques d'arnaques en lien avec le coronavirus.
Image d'illustration - La préfecture du Pas-de-Calais alerte contre les risques d'arnaques en lien avec le coronavirus. © PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP

Produits alimentaires ou médicaments miracles, kit de dépistage en vente-libre, pratiques d'hameçonnage, ... La préfecture du Pas-de-Calais alerte les consommateurs à faire preuve de prudence quant aux offres commerciales proposées en lien avec le coronavirus. 

Elle rappelle que : 

► Aucun produit, alimentaires ou non, ne protège ou ne guérit du coronavirus.

► Seules les autorités sanitaires sont autorisées à effectuer le dépistage du Coronavirus. L'Etat ou ses agences ne proposent pas de kit de dépistage, ni de kit de confinement comprenant masque, gel hydroalcoolique, thermomètre ou autre matériel médical. 

► La décontamination des logements privés n'est pas prévue à ce jour par les services de l'Etat. 

► Des individus exercent de manière illégale l'activité d'intermédiaire en financement participatif pour proposer une cagnotte au profit, par exemple, des personnels soignants. 

► Des pratiques de pishing, d'hameçonnage permettent d'usurper l'identité d'une entreprise ou d'une administration. Le principe est d'envoyer des courrierls ou SMS liés à l'épidémie de Coronavirus, en incitant le consommateur à cliquer sur un lien ou à rappeler un numéro surtaxé, et ce, afin d'obtenir des données personnelles, notamment bancaires ou un transfert d'argent. 

► La fraude des appels à rebonds consiste à inviter, par des appels ou des messages laissés sur le répondeur, le consommateur à appeler un numéro surtaxé, sous de faux prétexte liés au coronavirus ou à sa situation administrative. 

► Les annonces de livraisons rapides ou sous délais courts (gratuites ou payantes) sont à appréhender avec précaution, les circonstances actuelles ne permettant pas systématiquement une livraison dans le délai attendu. 

► La plus grande méfiance est de mise pour toute forme de versement au profit de sites domiciliés à l'étranger, les voies de recours en cas de contestation étant de pratique très difficiles à mettre en oeuvre. 
 


Si vous êtes victime d'une fraude, vous devez la signaler à la Direction départementale de la protection des populations (DDPP) du Pas-de-Calais par courriel à ddpp@pas-de-calais.gouv.fr ou par téléphone au 03 21 21 26 42 (le lundi, mercredi et vendredi de 9 heures à 12 heures). 

 


 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société gare aux arnaques consommation économie