Covid-19 : Les EHPAD se préparent à la vaccination des résidents

Les premières vaccinations contre la Covid-19 ont commencé dans les Hauts-de-France. Les EHPAD se préparent à l'imminence du vaccin, et les discussions entre résidents et proches sont animées pour savoir si oui ou non, ils le feront. 

© France 3

Les premières vaccinations contre la Covid-19 ont eu lieu ce lundi 28 décembre dans les Hauts-de-France. Une trentaine de patients du pôle gérontologie du CHU de Lille ont été déjà vaccinés. A 72 ans, Gilberte Dhee est devenue la première personne à recevoir la dose dans la région

Le vaccin sera progressivement disponible dans tous les EHPAD de France dans les semaines et mois à venir. Les patients commencent d'ores et déjà à se poser sérieusement la question : faut-il le faire ou non ? D'après le bilan épidémiologique de Santé Publique France du 24 décembre dernier, 6 Français sur 10 se disaient défavorables à une vaccination. 

A l'EHPAD du Domaine de la rivière, à Marquette-lez-Lille (Nord), les discussions sont animées à ce sujet. Les visiteurs et leurs parents pèsent le pour et le contre. Beaucoup y voient une façon de préserver les personnages âgées, fragiles face au virus. 

"Quand on te pose la question, je pense qu'il faut dire oui"

Jocelyne Ferrent est venue convaincre sa mère, Yvette Catel, de se faire vacciner. "Quand on te pose la question, je pense qu'il faut dire oui, suggère-t-elle. Il faut avoir confiance en la médecine, en les chercheurs." La mère, elle, semble plutôt convaincue "Si ça peut aider les autres et mon entourage, pourquoi pas". 

Mais avant de faire le moindre vaccin - même s'il ne sera disponible qu' à la mi-janvier -, les résidents n'hésitent pas à assaillir proches et personnel de questions. Ils veulent souvent les moindres détails avant de donner leur consentement. 

Le consentement doit être libre et éclairé. On demande l'avis du résident, de la famille, de la personne de tutelle ou de confiance.

Céline Bloome, directrice de l'EHPAD du Domaine de la rivière.

Pour recueillir cedit consentement, il doit être "libre et éclairé, explique Céline Bloome, directrice de l'EHPAD. On demande l'avis du résident, de la famille, de la personne de tutelle ou de confiance". 

Des discussions ont régulièrement lieu pour en parler, en petit groupe. Tous les matins, les résidents du Domaine de la rivière lisent ensemble l'actualité. Pour Jean Dufromont, 87 ans, même si les doutes persistent, il se dit prêt à se faire vacciner. Mais il préfère "voir ce que les autres ont", pour être rassuré. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société