Covid-19. En Belgique, le pass sanitaire devient obligatoire dans tout le pays à partir de ce lundi

Publié le
Écrit par Lucie Carbajal
Le Covid Safe Ticket n'est pas obligatoire en terrasse de café ou restaurant
Le Covid Safe Ticket n'est pas obligatoire en terrasse de café ou restaurant © France Télévisions

L'équivalent du pass sanitaire français, appelé "Covid Safe Ticket" en Belgique, devient obligatoire dans tous les lieux publics intérieurs à partir de ce lundi. Une mesure redoutée par les restaurateurs.

Mercredi dernier, face à la hausse exponentielle de nouveaux cas en Belgique, le gouvernement belge annonçait un raidissement des mesures de lutte contre le Covid-19 avec le retour du port du masque dans les lieux intérieurs accueillant du public ainsi que la généralisation du pass sanitaire belge (Covid Safe Ticket).

Depuis le 1er novembre, le Covid Safe ticket est nécessaire pour accéder aux bars, aux cafés, aux hôtels mais aussi aux restaurants. Contrairement à la France, les terrasses extérieures de ces établissements ne sont pas soumises à cette règle.

Comment fonctionne le Covid Safe Ticket ? 

Le Covid Safe Ticket se présente comme le pass sanitaire français, il prend la forme d'un QR et permet de justifier d'une pleine vaccination ou de la réalisation un test PCR négatif au Covid-19 de moins de 48 heures (ou un test antigénique négatif de moins de 24 heures). Un certificat de rétablissement au Covid-19 de moins de 180 jours est également valable.

A savoir que la Belgique ne facture pas les tests en cas de symptômes. Cependant, comme c'est le cas en France depuis le 15 octobre, les tests PCR dits de “confort” sont payants, à 41 euros à Bruxelles par exemple ainsi que les tests antigéniques rapides achetés en pharmacie (autour de 27 euros). Les Français qui se rendraient en Belgique pourront eux présenter le pass sanitaire européen disponible dans l'application TousAntiCovid.

Des restaurateurs inquiets

Pour Victor Descros, co-responsable d'un restaurant situé sur la Grand Place de Tournai, la mise en place du Covid Safe Ticket "c'est un peu délicat, ceux qui ne sont pas vaccinés pourront être en terrasse mais j'ai déjà des clients qui me disent que s'il n'y a pas de rayon de soleil ils ne viendront plus... on risque d'avoir une petite perte" confie-t-il.

Même son de cloche pour Vincent Surmont, responsable du Bistrot à Tournai, pour qui "c'est beaucoup de contraintes et une perte de temps, en plus on arrive dans une période où il va faire froid donc pour être en terrasse... Et puis on va de nouveau perdre une partie de la clientèle française parce qu'il y en avait beaucoup des non vaccinés qui venaient ici..." déplore-t-il. Tous deux estiment une perte de clientèle autour de 20%.

Une action en justice

A peine mis en place, le Covid Safe Ticket risque une suspension. En effet, une action en référé a été introduite par l'association de défense des libertés et de la vie privée Charta21 devant le tribunal de première instance de Bruxelles pour que soit suspendue CovidScan, application qui permet de lire les QR code du pass. 

En cause, une faille dans le logiciel qui a divilgué le nom de dizaines de milliers de personnes à la fois vaccinées et malades du Covid. 39 000 personnes seraient potentiellement concernées. Problème, la plateforme d'échange de données de santé eHealth n'a pas signalé cette fuite à l'Autorité de protection des données, comme elle aurait dû le faire. 

L'affaire est prise très au sérieux, la justice a désigné ce vendredi un expert judiciaire indépendant afin d'analyser l'application. L'audience est fixée au 1er décembre. 

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.