Covid-19. Masques obligatoires pour les collégiens et les lycéens à la rentrée : quel coût pour les familles ?

Alors que le port du masque sera obligatoire pour les élèves des collèges et des lycées à la rentrée, les familles s'inquiètent du budget que cela va représenter. Combien va coûter par mois l'achat de cette nouvelle "fourniture scolaire" ? Nous avons fait le calcul.
 
A moins d’une semaine de la rentrée, l’inquiétude est grande pour les familles. Le port du masque sera obligatoire dans les collèges et lycées de l'Hexagone. Hors initiatives régionales ou départementales, le budget masque sera "à la charge exclusive des familles", comme l’a expliqué le ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer le 21 août.

Si la région a prévu de donner un masque en tissu aux lycéens des Hauts-de-France et que le département de la Somme a annoncé mardi 25 août qu'il en distribuera deux par collégien, ceux de l'Aisne et de l'Oise sont encore dans l'incertitude. Et les calculs d'un éventuel budget sont d'autant plus compliqués pour les familles que les tarifs des masques jetables ou lavables varient d'un magasin à l'autre. Nous nous sommes attachés à évaluer le budget masque maximal qui pourrait peser sur les familles dès la rentrée selon plusieurs critères.

Estimation du budget masque jetable

La première hypothèse concerne l’utilisation de masques chirurgicaux (jetables et à utilisation unique) pour une famille ayant un enfant collégien ou lycéen. Ce dernier irait donc quatre jours et demi à l’école à raison d’une plage horaire quotidienne complète (8h-18h). Ces masques devant être changés toutes les 4 heures pour respecter les mesures sanitaires, il faudrait donc à l’adolescent 3 masques par jour sauf le mercredi où un seul suffirait. 
 


Un élève aurait donc besoin de 13 masques par semaine, soit 52 par mois.  Le prix maximum d'un masque jetable ayant été plafonné à 95 centimes d’euros par le gouvernement, le budget masque jetable par mois d'un collégien ou lycéen serait à plein tarif de 49.40 euros, soit 98.8 euros pour deux élèves. Des calculs qui viennent corroborer les propos du président de l’association de consommateurs UFC-Que Choisir qui a affirmé en juillet sur Franceinfo que le budget consacré aux masques représente "à peu près dans les 100 euros par mois pour une famille avec deux enfants pour les masques jetables".

Le difficile calcul du budget masque lavable

Difficile, pour ne pas dire impossible, d'exposer un calcul rigoureux d'un éventuel budget masque réutilisable. Contrairement aux masques chirurgicaux, aucune réglementation tarifaire n'est venue encadrer leur prix de vente. Les masques à usage unique sont "fabriqués de façon standardisée, comme le sont les gels hydro-alcooliques, ce qui facilite la fixation de leur prix et leur contrôle. En revanche, les masques "grand public en tissu se prêtent mal à ce type de régulation", justifie le ministère de l'Economie et des Finances dans un communiqué sur le sujet dévoilé le 1er mai 2020.  
 

Les masques réutilisables peuvent en effet répondre à des spécifications diverses, notamment en termes de nombre de lavages et donc de réutilisations, à une grande variété de tissus utilisés et à une hétérogénéité de leurs modes et donc de leurs coûts de fabrication (fabrication française ou étrangère, artisanat ou industrie, produit grand public ou création couture).

Extrait du communiqué du ministère de l'Economie et des Finances sur l'encadrement des prix des masques chirurgicaux et des masques grand public

Dans ce communiqué, le ministère précise néanmoins que des enquêtes en collaboration avec la DGCCRF (Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes) sont menées depuis plusieurs mois afin de fournir aux Français des fourchettes de prix pratiquées par les réseaux de distribution. Les acheteurs repérant des tarifs abusifs sont d'ailleurs invités à signaler les abus sur la plateforme SignalConso.

Comment ne pas surpayer un masque lavable ?

En l'absence d'un plafond tarifaire, les acheteurs sont invités à se baser sur une fourchette de prix dévoilée après enquête le 25 mai 2020 pour repérer des tarifs potentiellement abusifs.
 

En ce qui concerne les masques textiles, et plus particulièrement les masques "grand public" à filtration garantie, pour la plupart lavables et réutilisables plusieurs fois, leur prix de vente s’avère en moyenne inférieur à 50 centimes par utilisation, quel que soit le canal de vente. Environ un tiers des masques sont commercialisés à des prix de l’ordre de 10 à 30 centimes à l’utilisation.

Extrait communiqué du ministère de l'Economie et des Finances


En avril dernier, la secrétaire d'État à l'Économie, Agnès Pannier-Runacher, invitait donc les consommateurs à diviser le prix du masque avec son nombre total de lavages possibles. A titre d'exemple, un masque coûtant 15 euros pouvant être lavé 45 fois : 15÷45=0.33. Chaque utilisation reviendrait à un coût de 33 centimes d'euros, un tarif jugé raisonnable par le ministère et la DGCCRF.  

Bien que plusieurs voix réclamait la gratuité des masques pour tous les élèves, le gouvernement a confirmé mardi 25 août la décision de fournier des masques gratuits qu'aux plus précaires.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société rentrée scolaire éducation