Déconfinement. Après la réouverture des magasins à Lille, les commerçants ne crient pas victoire mais ont le sourire

Publié le
Écrit par Yves Asernal
Des achats en hausse de 15 à 20% dans ce magasin du centre commercial Westfield Euralille
Des achats en hausse de 15 à 20% dans ce magasin du centre commercial Westfield Euralille © Khalid Abdellaoui

Le 19 mai, les Français sont retournés avec enthousiasme dans leurs boutiques, après plusieurs mois de privation. Un entrain qui n’a pas l’air de faiblir cette semaine à Lille, que ce soit dans les boutiques du centre-ville ou dans les grands centres commerciaux.

"On se serait cru la dernière semaine de rush juste avant Noël", s’exclame Khalib Abdellaoui, directeur d’un magasin, quand on lui demande comment s’est passé la réouverture du centre commercial Westfield Euralille où se trouve sa boutique de chaussures et d’articles de mode. "Ça faisait quatre mois qu’on était fermé", explique ce responsable, "alors les clients avaient envie de renouveler leurs vêtements et d’acheter des nouveautés… se faire plaisir." Plus d’achats donc et de gros paniers, tient-il à souligner, en hausse de 15 à 20 % dans ce commerce.

Les clients avaient envie de renouveler leurs vêtements et d’acheter des nouveautés… se faire plaisir.

Khalid Abdellaoui, Directeur de magasin

Quelques centaines de mètres plus loin, la boutique Damart pas loin de la gare Lille Flandres. Là aussi, les clientes étaient au rendez-vous de la réouverture et les jours suivants. "Notre clientèle est âgée de plus de 55 ans", explique le Directeur général du groupe en France, Thierry Feron. "Un an après le début de l’épidémie de Covid-19, elle est aujourd’hui rassurée par l’éthique sanitaire : gel hydroalcoolique, port du masque obligatoire... C’est une clientèle majoritairement vaccinée qui a vraiment plaisir à retourner faire les boutiques." Un plaisir qui se retrouve là aussi dans les achats avec une progression "à deux chiffres" souligne le DG.

Ce boom des achats peut-il durer ?

Mercredi 19 mai, après plusieurs mois de fermeture, tous les magasins quel que soit leur taille ont pu rouvrir leurs portes. Dans le respect des gestes de sécurité et selon des jauges très strictes.

Selon l’Alliance des commerçants qui représentent plus de 700 enseignes en France, ce 19 mai a généré une augmentation de 155 % du chiffre d’affaires. Des chiffres que confirme pour Lille Sandy Blanche, présidente de l’union commercial « L’île mode » qui représente une partie des boutiques de vêtements et accessoires de mode, du Vieux-Lille. "La fréquentation a triplé voire quadruplé, quand on compare ce qui s’est passé mercredi dernier avec le premier déconfinement", décrit-elle. "L’année dernière, les rares clients avaient très peur de dépenser parce qu’ils ne savaient pas où on allait avec la pandémie. Cette année, tout le monde sait ce que c’est que le Covid, les gens se sont littéralement lâchés. Ça fait très longtemps qu’on n’avait pas eu autant de passage en boutique. Et samedi malgré la pluie, on a eu beaucoup de monde."

Le constat est le même pour le directeur de Westfield Euralille, Jérémy Desprets : "nous avons eu un très bon redémarrage, avec des niveaux de fréquentation comparables à la même époque en 2019. "

Moins de monde dans les magasins mais plus d’acheteurs

Romuald Catoire

Pdt Fédération lilloise du commerce, de l'artisanat et des services

En centre-ville, cette semaine, la fréquentation a baissé mais les acheteurs sont restés. "On rentre dans une phase qui est un peu plus calme en terme de fréquentation", souligne Romuald Catoire, président de la Fédération lilloise du commerce, de l’artisanat et des services, "mais avec une montée en puissance des achats. Moins de monde dans les magasins mais plus d’acheteurs depuis hier. Et si la météo nous accompagne, samedi sera une très bonne journée."

La Fête des mères dimanche et les French Days, l’équivalent du Black Friday français qui débute ce jeudi 27 mai ne devraient pas détourner les Français de cette frénésie d’achats. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.