• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Démantèlement d'une filière de vols de véhicules entre le Nord et l'Allemagne

Un véhicule volé, retrouvé lors des perquisitions. / © Gendarmerie Nationale
Un véhicule volé, retrouvé lors des perquisitions. / © Gendarmerie Nationale

Une opération de gendarmerie menée mardi dans la métropole lilloise et en Moselle a permis l'interpellation de 11 personnes originaires des pays de l'Est, soupçonnées d'avoir dérobé des automobiles de grande valeur et de les avoir ensuite revendues en Allemagne.

Par @F3nord

Il y a deux ans, "une recrudescence de vols de véhicules commis au domicile de particuliers a été identifiée dans le nord de la France avec une filière de recel en Allemagne", explique la gendarmerie du Nord Pas-de-Calais dans un communiqué diffusé vendredi. "Au total ce sont plus de 200 vols qui sont susceptibles d'être imputés aux équipes visées". Le mode opératoire consistait à dérober des véhicules haut de gamme, en grande partie lors de "homejacking".

Les auteurs ciblaient très précisément des maisons individuelles, entraient par effraction et dérobaient les documents et les clés des véhicules. "Ensuite, la bande falsifiait les documents des véhicules, qui avaient été préalablement volés dans diverses administrations et munissaient les véhicules de plaques d'immatriculations usurpées", détaillent les gendarmes. "Puis, les auteurs proposaient leurs véhicules à la vente sur divers sites internet". Les acheteurs payaient en général ces voitures 10% à 15% moins cher que sur le marché, sans savoir qu'elles avaient été volées. Ils ne constataient la supercherie qu'au moment de l'enregistrement officiel des véhicules à leur nom.

Une enquête à l'échelle européenne

Cette filière a pu être démantélée grâce au travail d'une équipe commune d’enquête (ECE) mise en place entre la France et l’Allemagne , en étroite coopération avec l'Office Central de Lutte contre la Délinquance Itinérante, Europol (Office Européen de Police) et Eurojust (Autorité judiciaire européenne, La Haye). Mardi dernier, vers 6h du matin, plus d'une centaine de gendarmes, placés sous la responsabilité de la section de recherches de Lille, ont ainsi interpellé 11 personnes originaires des pays de l'Est et résidant sur la métropole lilloise et en Moselle (Lorraine). Au même moment en Allemagne, 110 policiers allemands arrêtaient 13 receleurs présumés à Cologne et à Hambourg.

Les 24 perquisitions ce jour là (9 en France, 9 sur Cologne et 6 à Hambourg) ont permis de "matérialiser la bande organisée et la filière de recel sur Cologne", indique la gendarmerie. Une dizaine de véhicules ont été saisis. A l’issue des gardes à vue menées en France, les 11 personnes interpellées ont toutes été mises en examen et 8 d'entre elles ont été écrouées. Côté allemand, quatre suspects ont également été incarcérés.

Sur le même sujet

VAFC : Olivier Guégan, invité exceptionnel de Tribune Nord

Les + Lus