Cet article date de plus de 4 ans

Des acteurs culturels de la région lancent une pétition contre le nom « Hauts-de-France »

Un comité de défense picard a lancé une pétition contre le nom « Hauts-de-France », inapproprié selon eux. Dans la liste des premiers signataires : certains noms connus de la région comme Jacques Bonnaffé ou le journaliste François Ruffin.
© Maxppp
Parmi les premiers signataires, quelques noms connus, surtout picards : le comédien né à Douai Jacques Bonnaffé, le journaliste François Ruffin et le poète Jacques Darras… Ils se présentent comme « acteurs artistiques et politiques ou tout simplement citoyens » et dans une pétition, ils contestent le nom de la région Hauts-de-France, qui ne correspond, selon eux, « ni à l’histoire ni à la géographie ni même aux raisons commerciales invoquées. »

Pour eux, la solution était simple : « Nommer la nouvelle région Nord Pas-de-Calais Picardie (NPP), ou plus exactement encore Flandre Artois Picardie semblait tomber sous le sens, d’autant que les sondages donnaient 30% environ de gens favorables à cette solution. »

"Faux anoblissement"

Hauts-de-France est jugé snob et inapproprié : « Le résultat pitoyable suscite la colère des spécialistes ulcérés par ce déni d’histoire ; la moquerie des citoyens, habitués depuis toujours à la vertu d’humilité et peu sensibles à un faux anoblissement ; les réactions saines des autres régions (Bourgogne Franche-Comté etc) restées fidèles à leur identité. »

Ce n’est pas la première pétition qui va dans ce sens. Une autre, lancée le 12 mars s’exclame : « Gardez le nom Nord-Pas-de-Calais Picardie ! ». « Région Hauts-de-France ? NON » a été mise en ligne fin mars.

911 signatures

Cette nouvelle pétition « Pour le retrait du nom "Hauts de France", a été diffusée il y a deux semaines sur le site change.org et a déjà recueilli 911 signatures.

© Capture d'écran de la pétition le 14 juin 2016 sur change.org


La décision est entre les mains du Conseil d'Etat

Les membres du Club Action Picardie, qui l’ont impulsée, justifient ainsi le choix de leur date : « Nous avons commencé à voir imprimé le logo des Hauts-de-France alors que tout n’est pas encore validé officiellement. Nous voulions lancer le mouvement avant la ratification par le Conseil d’Etat ». Le Conseil d’Etat doit valider le nom des nouvelles Grandes Régions par décret le 1er octobre 2016 au plus tard.

Le Club Action Picardie a été créé en 2015 pour défendre la Picardie dans la nouvelle Grande Région. Jugeant que la fusion des régions est un « mariage forcé », ils veulent défendre leur territoire, « éloigné des centres de décision » pour qu’il soit traité équitablement par l’exécutif régional.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
région hauts-de-france économie fusion des régions