Elections régionales : Sébastien Chenu, candidat du RN dans les Hauts-de-France

A 47 ans, Sébastien Chenu, porte-parole du parti de Marine Le Pen et député du Nord, représentera le RN pour tenter de prendre la tête de la région.

Sébastien Chenu à côté de Marine Le Pen.
Sébastien Chenu à côté de Marine Le Pen. © DR

Le parti de Marine Le Pen a annoncé le 26 janvier que Sébastien Chenu serait le candidat du parti pour les élections régionales dans les Hauts-de-France. Sébastien Chenu, 47 ans, est également porte-parole du Rassemblement National, député du Nord et conseiller régional.

"Je serai un président à plein temps. Je ne cherche pas à utiliser la région comme marchepied pour l'élection présidentielle", a-t-il déclaré sur le plateau du 19/20 de France 3 Hauts-de-France mardi 26 janvier, en écho aux rumeurs qui prêtent à Xavier Bertrand, l'actuel président de la région, des ambitions présidentielles. "Notre région souffre d'un certain nombre de politiques : celles qui financent des entreprises qui délocalisent et qui suppriment des emplois comme Bridgestone, celles qui subventionnent des radios communautariste, comme Radio Pastel à Roubaix ou celles qui flèchent tous les financements vers Lille", a ajouté Sébastien Chenu. Deux des trois faits énoncés sont en fait faux comme nous l'expliquons dans cet article.

Il rejoint une liste de prétendants déjà fournie : Ugo Bernalicis (LFI), Karima Delli (EELV) et Xavier Bertrand (LR), l'actuel titulaire du poste qui l'avait emporté en 2015 contre Marine Le Pen.

Le Sénat a donné son accord pour un report de ces élections "au plus tard le 20 juin", l'objectif étant d'éviter un second tour le 27, premier dimanche des départs en vacances d'été. Le texte sera examiné en première lecture par les députés le 9 février.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
région hauts-de-france politique fusion des régions réforme territoriale élections régionales élections