Régionales 2021 : pour Karima Delli (EELV), "il vaut mieux reporter de trois mois jusqu'à juin"

Pour la cheffe de file des écologistes dans les Hauts-de-France, il n'est pas question que le scrutin se tienne après l'élection présidentielle.

© FRANCE 3
Un report, oui, mais pas trop loin. Pour Karima Delli, députée européenne EELV et cheffe de file du parti écologiste pour les élections régionales à venir, le report du scrutin est une évidence. "Entre la crise sanitaire et le calendrier électoral, nous ne posons pas de question. C'est la santé des gens avant tout et en grande priorité."

Une commission présidée par Jean-Louis Debré doit trancher sur cette question, mais pour la députée verte, invitée dimanche soir du 19/20 de France 3 Nord Pas-de-Calais, "il faut ne pas museler la démocratie" et il est "hors de question d'avoir cette élection régionale pour après les présidentielles [avril 2022], comme certains pourraient l'évoquer."
Régionales 2021 : pour Karima Delli (EELV), "il vaut mieux reporter de trois mois jusqu'à juin" ©France 3 Nord Pas-de-Calais
Sur la question d'une union de la gauche, à laquelle l'élue originaire de Roubaix appelait de ses vœux dans une tribune cosignée avec Patrick Kanner (PS) et Fabien Roussel (PCF), Karima Delli estime qu"il n'y a pas de fatalité en politique, nous ne sommes pas condamnés au scénario mortifère que nous avons eu en 2015 entre la droite et l'extrême-droite, donc nous avons à ne pas manquer le coche". 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections régionales politique élections europe écologie les verts