• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Vous êtes formidables

L'actu des Hauts-de-France que vous allez liker, du lundi au vendredi à 10h15
Logo de l'émission Vous êtes formidables

Léa Schiettecatte, à la rencontre des initiatives pour protéger la planète

Léa Schiettecatte, coréalisatrice du documentaire "Vivre autrement" / France 3 Hauts-de-France
Léa Schiettecatte, coréalisatrice du documentaire "Vivre autrement" / France 3 Hauts-de-France

Léa Schiettecatte a parcouru la Nouvelle-Zélande à la rencontre de celles et ceux qui luttent pour préserver la planète. De son périple, elle a tiré un documentaire, "Vivons autrement". Dans Vous êtes formidables, elle raconte les coulisses de son voyage.

Par France 3 Hauts-de-France

C’est en sortant de son BTS “Métiers de l’image” à Roubaix que la Normande Léa Schiettecatte se lance avec le Breton Brewenn Hélary pour un grand voyage à travers la Nouvelle-Zélande. Avec en ligne de mire : raconter comment on peut “vivre autrement” en préservant la planète.

A tout juste vingt ans, les voilà partis à la rencontre d’habitants de l’île, qui ont imaginé des solutions pour lutter contre le réchauffement climatique : mieux trier ses déchets, utiliser moins d’énergie fossile, retrouver une connexion avec la nature, mais aussi développer la permaculture et recycler davantage. 

Une idée fausse de la Nouvelle-Zélande

Avant de partir, elle imaginait le pays autrement que ce qu’il était. “Comme beaucoup de personnes, je pense, on a une idée assez verte avec de beaux paysages (...) on s’est rendu compte que le mode de vie est assez destructeur de l’environnement”, précise la jeune femme qui ajoute :

“Ce sont des profils différents, plus ou moins extrêmes, et chacun peut s’identifier à une personne. Il y a des maisons autosuffisantes en énergie, en alimentation ou en eau ; des personnes qui sont devenues zéro déchets. Il y a également des personnes qui pratiquent la permaculture.”

 
Léa Schiettecatte, à la rencontre des initiatives pour protéger la planète

Et habiter en ville n’empêche en rien de participer à la préservation de l’environnement : “On peut reproduire des petits gestes en ville. (...) ça a beaucoup changé (ma vie, NDLR)” Aujourd’hui, la jeune étudiante à Roubaix est végétarienne et ne quitte plus le livre “Ma famille presque zéro déchet”. Elle explique : “(la famille) est passée d’une production de déchets ménagers de 400 kilos par personne par an à 25 kilos annuels pour une famille de 4 personnes.”

Si le duo n’est pas encore repartis sur les routes pour tourner de nouvelles images, il aimerait produire des formats plus courts sur des initiatives locales de leur région. En attendant, il sillone les routes du pays pour promouvoir leur documentaire, "Vivons autrement"

Pour les suivre sur leur page Facebook, c'est ici. Et découvrez la bande annonce du documentaire :

 

A lire aussi

VAFC : Olivier Guégan, invité exceptionnel de Tribune Nord