• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Eurobasket France-Espagne : la gueule de bois des Bleus

Tony Parker dépité après la défaite des Bleus face à l'Espagne / © MAXPPP
Tony Parker dépité après la défaite des Bleus face à l'Espagne / © MAXPPP

Les Bleus n'ont pas caché leur déception jeudi soir après leur défaite face à l'Espagne (80-75) après prolongation. S'il mettent en cause l'arbitrage, il assument également leurs erreurs en fin de match. Déclarations

Par avec AFP

Nicolas Batum (ailier) 

"Ces trois lancers francs, j'étais persuadé de les mettre. C'est rageant. A nous de nous ressaisir même si c'est très, très, très, très dur...
Il va falloir le faire (gagner la médaille de bronze, ndlr). Repartir sans rien, ce serait un manque de respect pour tout le travail qui a été fait, l'organisation pour tous les supporteurs français, qui nous suivent depuis des années. Et par rapport à notre travail, on doit terminer ce tournoi comme il faut
."


Mickaël Gelabale (ailier)

"Ce soir, il fallait que l'on pousse. On a joué sur leur rythme à la fin et voilà, cela nous coûté cher. On ne voulait pas reproduire ce qu'ils avaient connu chez eux l'an passé. On savait qu'ils voulaient nous battre. On a joué pendant 45 minutes quand même. Maintenant, il y a encore une médaille à aller chercher et on fera tout pour terminer à la troisième place."


Rudy Gobert (intérieur)

"Quand on va regarder la vidéo, on va se dire que l'on aurait faire ci ou ça. Les moments clés ont eu lieu je pense quand ils sont revenus
avant la prolongation, puis sur ma dernière faute qui a fait tourner le match
."


Florent Piétrus, intérieur de l'équipe de France

"Aujourd'hui, on a perdu des ballons bêtes à des moments clés. Cela nous a coûté cher. Maintenant, il y a une médaille à aller chercher, même si c'est très dur. On a été devant pendant presque tout le match mais on n'a pas pu concrétiser nos actions. C'est vraiment décevant parce qu'on a quand même montré beaucoup de caractère ce soir. On le savait. (Pau Gasol) est un très grand joueur. Il l'a encore montré ce soir. Il a vraiment porté son équipe. Mais on était quand même dans le match. C'est juste décevant. Cette équipe méritait d'aller beaucoup plus loin. Maintenant, il faudra se regrouper pour aller chercher la médaille de bronze."


Boris Diaw, capitaine de l'équipe de France

"Forcément, on est très déçu mais on va essayer de se remobiliser pour au moins gagner une médaille devant notre public. On a fait le match que l'on voulait jusqu'à la 37e minute. C'est là que nous avons eu une panne offensive. Il y a eu aussi quelques erreurs défensives
et ils ont marqué pratiquement à chaque fois. On était pourtant content de ce que l'on faisait parce que c'était vraiment ce que l'on voulait faire. Après, cela se joue dans les dernières secondes. On a aussi raté plus de lancers-francs qu'eux
."


Vincent Collet (entraîneur de l'équipe de France)

"Je partage la déception de toute mon équipe. Même si on n'a pas été très bon en attaque et qu'on aurait pu mieux faire circuler la balle, on a joué un match costaud, on a  été bon en défense. La clé ça a été au milieu du dernier quart-temps quand on avait 10 points d'avance.
On a fait des fautes sur leurs grands joueurs loin du panier et on leur a donné des lancers-francs. C'était trop facile pour l'Espagne de marquer. Mais on ne peut pas se faire siffler des fautes à chaque fois. Je pense que ce n'était pas juste ce soir, pas juste du tout.
"

Sur le même sujet

Luka Elsner en conférence de presse avant le match de l'ASC face au LOSC

Les + Lus