• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Eurotunnel : 103 hectares de végétation sacrifiés pour lutter contre les intrusions de migrants

Ce contenu n'est plus disponible

Plus d'une centaine d'hectares de végétation ont été rasés à Coquelles, en bordure du site d'Eurotunnel, pour lutter plus efficacement contre les tentatives d'intrusion de migrants qui cherchent à gagner l'Angleterre.

Par @f3nord

103 hectares de végétation ont disparu à Coquelles, comme l'avaient préconisé des experts en sécurité consultés par Eurotunnel. Ce déboisement effectué autour du site du tunnel sous la Manche a pour but de dégager la vue et d'empêcher toute intrusion. Il a reçu le soutien de la maire UDI de Fréthun, Catherine Fournier, qui en a fait de même sur les parcelles de sa commune bordant la zone. "Pour moi, il était nécessaire de gérer cette situation d'urgence pour gérer les tentatives d'insertions de migrants", justifie-t-elle

Certains riverains se désolent de cette initiative. L'Association de Défense de l'Environnement du Calaisis doute de son efficacité. "On a l'impression qu'une tornade a touché le Calaisis alors qu'en temps normal on est totalement épargnés", ironise son président Dany Bogaert. "On a pris une solution radicale".

Après ce déboisement, 29 kilomètres de clôture haute-sécurité vont être installés pour ceinturer entièrement le site d'Eurotunnel d'ici la fin du mois.

A lire aussi

Sur le même sujet

Luka Elsner en conférence de presse avant le match de l'ASC face au LOSC

Les + Lus