Fin du blocage de l'A1 : reprise progressive du trafic, encore très perturbé

La circulation reprenait progressivement sur l'autoroute A1 samedi après-midi, mais restait très perturbée en raison des dégâts provoqués par des barrages érigés vendredi soir par des gens du voyage au niveau de Roye (Somme) et levés samedi midi.

La manifestation a provoqué de nombreux bouchons depuis vendredi soir sur l'A1
La manifestation a provoqué de nombreux bouchons depuis vendredi soir sur l'A1 © AFP / PHILIPPE HUGUEN
Depuis 14H30, dans le sens Lille-Paris, "les véhicules peuvent circuler sur une seule voie, mais l'ouverture complète des trois voies est prévue pour 21H00", a expliqué la préfecture de la Somme.

Dans le sens Paris-Lille, l'ouverture devrait intervenir vers 19H00, "car il faut regoudronner les voies", a-t-on appris de même source. A midi, les membres de la communauté des gens du voyage ont quitté les lieux en laissant les pompiers asperger de mousse la chaussée, très dégradée, sur les six voies de l'une des autoroutes les plus fréquentées d'Europe, en cette journée rouge de retour de vacances.

Ces dégâts entraînaient de nombreux embouteillages sur le réseau autoroutier du nord. "Sur l'A29, dans le Saint-Quentin-Amiens, il y a 13 km de perturbation, en raison de ce qui s'est passé à Roye et sur l'A1 on dénombre 10,6 km de bouchon dans le sens Paris-Lille", a fait savoir le CRICR (Centre
Régional d'informations et de coordination routière) samedi vers 16H00.

Vendredi soir, une soixantaine de manifestants avaient érigé des barrages au niveau du péage de Roye, en brûlant des pneus et des palettes sur la chaussée, puis aux alentours de l'A1, avant d'alimenter le feu avec des poubelles ou des arbres qu'ils avaient tronçonnés.


Décision de justice favorable

Les gens du voyage avaient décidé cette action spectaculaire quatre jours après une fusillade ayant fait quatre morts dans un campement voisin. Ils voulaient contraindre les autorités à accepter que le fils d'une des victimes, actuellement incarcéré à la maison d'arrêt d'Amiens pour trafic de voitures, puisse assister aux funérailles de son père, lundi.

Samedi matin, la Cour d'appel d'Amiens avait infirmé la décision prise la veille par le juge d'application des peines, qui avait refusé une sortie provisoire du détenu de 26 ans qui purge une peine de six et quatre ans. "La Cour a finalement autorisé la sortie sous escorte de 08H00 à 18H30" du fils incarcéré, ainsi que de son cousin, incarcéré "pour les mêmes faits", a affirmé le secrétaire général du parquet général Rodolphe Juy-Birmann.

La fusillade avait fait trois victimes membres d'une même famille, une femme de 19 ans, sa fille de neuf mois et son beau-père, ainsi qu'un gendarme de 44 ans.

Une cérémonie officielle en présence de Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur, aura lieu mardi matin à Amiens pour lui rendre hommage. Le tireur présumé, âgé de 73 ans, a été mis en examen pour assassinat et tentative d'assassinat, et écroué.


Critiques politiques 

Dans un courrier envoyé à Manuel Valls et aux médias, Xavier Bertrand, candidat Les Républicains aux régionales en Nord-pas-de-Calais-Picardie,
a demandé au Premier ministre de "prendre toutes les dispositions pour que des sanctions exemplaires soient prises à l'encontre des auteurs de ce blocage" sur l'A1.

De son côté, Marine Le Pen a écrit sur son compte Twitter : "Autoroute A1 bloquée : une fois de plus un gouvernement dépassé, impuissant, indigne !".

Durant la nuit de vendredi à samedi, ces barrages ont laissé nombre d'automobilistes démunis. "Vers 21H30, nous avons été bloqués avant Roye. Il y avait beaucoup de familles autour et des étrangers rentrant chez eux: Belges, Britanniques et Hollandais", a indiqué Patrick Leduc, immobilisé dans son véhicule en ce weekend de retour de vacances.

Du fait des déviations, une grande partie du réseau secondaire a également été saturée durant la nuit, selon un photographe de l'AFP, laissant de nombreux touristes livrés à eux-mêmes en pleine campagne.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
circulation économie transports