Froid : les records de températures battus dans le Nord et le Pas-de-Calais ?

Alors que les températures sont largement au dessous des moyennes de saison, ce week-end, dans le Nord et le Pas-de-Calais, peut-on parler de records historiques ? Nous avons posé la question à un météorologue prévisionniste. 

Illustration.
Illustration. © MAXPPP
Il fait froid, très froid, ce week-end... À tel point qu'avec le vent, les quelques flocons de neige se transforment en vraie plaie. Surprenant, à quelques jours du printemps. Mais peut-on réellement parler de records de températures ? "Non", répond franchement Guillaume Bofelli, météorologue prévisionniste à Météo France. 

"Effectivement, nous sommes face à des températures très inférieures aux moyennes de saison", précise le spécialiste. "Mais quand on regarde les températures des années précédentes sur la première quinzaine de mars, on a déjà eu beaucoup plus froid."

Si l'on s'intéresse aux températures maximales, le record de froid du 6 mars 1971 n'a pas été battu. "On avait alors une température maximale de -4°C à Lille", précise Guillaume Bofelli. Concernant les températures minimales, le record reste toujours à la journée du 13 mars 2013 pour la ville de Lille, avec une pointe à -10,5°C. 


Températures ressenties


"Regarder la date exacte n'a pas de sens", précise le météorologue. "Il faut comparer sur une période plus large, comme la première quinzaine de mars." 

Le scientifique explique pourtant que ce week-end est remarquable en terme de températures ressenties. "Effectivement les températures ressenties étaient très basses à cause du vent, et la vague de froid est survenue très vite", admet Guillaume Bofelli. "Mais ce n'est pas excessif."

Dès demain, une vague de redoux devrait réchauffer la région. "On rebascule vers des températures plus douces, ça va être plus agréable. Mais on n'est jamais à l'abri d'une rechute en mars..." 


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
météo