• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Fusillades meurtrières à Paris : Xavier Bertrand, Pierre de Saintignon et Marine Le Pen suspendent leurs campagnes

© MaxPPPro/Montage France 3 NPDC
© MaxPPPro/Montage France 3 NPDC

Les têtes de liste LR, PS et FN aux élections régionales dans le Nord Pas-de-Calais - Picardie  ont annoncé leur décision sur Twitter. Leurs campagnes sont suspendues jusqu'à nouvel ordre.

Par Gontran Giraudeau (avec l'AFP)

Plusieurs partis, comme le Parti socialiste et le Front national, et personnalités politiques de tout bord ont annoncé dans la nuit la suspension de leurs campagnes pour les élections régionales, à la suite des fusillades meurtrières à Paris.

Diverses têtes de listes pour les régionales des 6 et 13 décembre ont pris la même décision, sitôt après l'annonce des attentats.

Front national

Dans un tweet, la présidente du Front national Marine Le Pen a annoncé la « suspension » des campagnes du FN, dont la sienne dans le Nord Pas-de-Calais - Picardie : « Ce soir l'horreur encore... Nous suspendons nos campagnes jusqu'à nouvel ordre ».



Parti socialiste

« Devant l'horreur, le Parti socialiste suspend sa campagne électorale et convoque un BN (bureau national) extraordinaire samedi à 18H00 », à tweeté le premier secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadélis.

 « Horrifié, indigné par les attentats de Paris (...) Je suspends immédiatement ma campagne », a tweeté Pierre de Saintignon, tête de liste PS aux régionales en Nord-Pas-de-Calais/Picardie.




Les Républicains

Chez Les Républicains, Xavier Bertrand a fait de même en Nord-Pas-de-Calais-Picardie, comme Bruno Retailleau en Pays de Loire ou Philippe Richert en Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine.




Sur le même sujet

Il y a vingt ans, Robert Mugabe, ancien président du Zimbabwe, visitait Amiens

Les + Lus