• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Gand-Wevelgem : Peter Sagan en quête d'un quatrième succès

Peter Sagan n'a remporté qu'une seule victoire en 2019, au Tour Down Under en janvier / © Brenton Edwards/AFP
Peter Sagan n'a remporté qu'une seule victoire en 2019, au Tour Down Under en janvier / © Brenton Edwards/AFP

En retrait depuis le début de saison, Peter Sagan vise un quatrième succès dans Gand-Wevelgem dimanche. Tenant du titre, le Slovaque, dernier vainqueur de Paris-Roubaix, deviendrait alors le seul recordman de victoires sur la classique flandrienne.

Par SS avec AFP

En retrait depuis le début de saison, Peter Sagan espère renouer avec la victoire dans Gand-Wevelgem dimanche. Tenant du titre, le Slovaque vise une quatrième victoire dans la classique flandrienne. Il deviendrait alors le seul détenteur du record de succès dans l’épreuve. Triple vainqueur en 2013, 2016 et 2018, Sagan est à égalité avec plusieurs légendes du cyclisme comme Eddy Merckx ou Tom Boonen.

Le triple champion du monde (2015 à 2017) connaît un début de saison difficile. Il n’a remporté qu’une seule victoire, en janvier lors du Tour Down Under. Mais l’an dernier, il s’était présenté à Deinze, ville de départ, avec le même bilan. Sa victoire dans Gand-Wevelgem avait lancé sa saison. Le Slovaque avait ensuite remporté son premier Paris-Roubaix.

Vendredi, Peter Sagan n’a terminé que 16ème du Grand Prix de l'E3, loin du vainqueur Zdenek Stybar. Si son équipe a insisté sur le problème mécanique qui l’a gêné dans le final, le Slovaque de 30 ans a reconnu ne pas avoir été « à son maximum de forme ».
 

Sera-t-il plus performant 48 heures plus tard ? Le parcours de Gand-Wevelgem est plus linéaire mais compte dix difficultés au programme, dont les deux montées du Kemmel.

Si Sagan connaît une défaillance, son équipe pourra compter sur le rapide champion d'Allemagne, Pascal Ackermann. En face, la concurrence viendra sans doute des nombreux sprinteurs alignés dimanche (Viviani, Démare, Groenewegen, Gaviria, Matthews...). Troisième en 2018, Arnaud Démare (Groupama-FDJ) tentera de décrocher sa première victoire sur la large chaussée de Wevelgem. Vendredi, un incident mécanique l'a empêché de jouer la victoire dans le Grand Prix de l'E3.
 

La formation belge Deucenink est aussi revancharde. Lauréate de la plupart des classiques en 2018, Gand-Wevelgem lui avait échappé. Son sprinteur italien, Elia Viviani, avait terminé deuxième derrière Sagan, malgré le travail de ses équipiers en fin de course.

D'abord placée en milieu de semaine, Gand-Wevelgem est désormais fixée à une semaine du Tour des Flandres et deux semaines de Paris-Roubaix, temps forts de la saison des classiques.
 

Sur le même sujet

Périnne Diot, interprète Français - langue des signes française

Les + Lus