Pour Gérald Darmanin, Les Républicains basculeraient “dans la droite extrême” avec Laurent Wauquiez

© LIONEL BONAVENTURE & ROMAIN LAFABREGUE / AFP
© LIONEL BONAVENTURE & ROMAIN LAFABREGUE / AFP

Le ministre de l'Action et des Comptes publics, également conseiller régional des Hauts-de-France a confié aux lecteurs du Parisien qu'il se "séparerait définitivement" de sa famille politique si Laurent Wauquiez en devenait le président.

Par Q.V avec AFP

Le ministre des Comptes publics et ancien maire de Tourcoing Gérald Darmanin a confié aux lecteurs du Parisien que le parti Les Républicains, dont il est toujours membre, risquait de basculer "dans la droite extrême".

Ceux qui ont trahi sont ceux qui n'ont pas voulu choisir entre Le Pen et Macron


Gérald Darmanin, par ailleurs toujours conseiller régional des Hauts-de-France, a estimé que "si Laurent Wauquiez était élu président des Républicains, je crois que cela me séparerait définitivement de ma famille politique, qui basculerait alors dans la droite extrême".

Laurent Wauquiez, favori des élections


"Ceux qui ont trahi sont ceux qui n'ont pas voulu choisir entre Marine Le Pen et Emmanuel Macron à la présidentielle" a poursuivi le ministre. "Quand on flirte de manière aussi flagrante avec la droite extrême, on s'éloigne très franchement des fondamentaux des Républicains".

Le vice-président du parti Laurent Wauquiez fait office de favori dans la course à la présidence des Républicains. Le député du Pas-de-Calais Daniel Fasquelle, également candidat, dénonçait mercredi le système des parrainages, qui favorisait selon lui l'élection de Laurent Wauquiez.

Les Républicains éliront leur président les 10 et 17 décembre.

A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Témoignage du père d'un patient de l'hôpital Pinel

Près de chez vous

Les + Lus