La hausse de la consommation électrique dans les Hauts-de-France, indicateur de la reprise économique

Durant le confinement, la consommation d'électricité a chuté de 15% dans les Hauts-de-France. Preuve d'une reprise économique progressive, elle est aujourd'hui en hausse, mais reste toujours 4% en dessous de la consommation normale.

Poteaux électriques haute tension (Illustration)
Poteaux électriques haute tension (Illustration) © Mélissa Genevois / FTV
Durant la période de confinement liée à la crise sanitaire du coronavirus, la consommation d'électricité a considérablement chuté dans les Hauts-de-France : -15% par rapport à la normale, indique RTE (Réseau de transport d'électricité). "C'est du jamais vu. Pour vous donner un ordre de comparaison, lors de la crise économique de 2008, on avait mesuré une baisse de 5%", indique François Boulet, directeur du centre d'exploitation RTE Lille. 

Cette baisse est principalement due au ralentissement de l’activité économique : la fermeture des commerces comme les restaurants, les cinémas, les magasins. Mais aussi et surtout le ralentissement de l'activité dans le secteur industriel. 

Contrairement à ce que l'on peut penser, les ménages n'ont pas consommé plus d'électricité durant le confinement. RTE a pu constater une évolution dans les rythmes de consommation, mais pas forcément une hausse significative. Ainsi, alors que habituellement la consommation d’électricité atteint son plus haut niveau aux alentours de 8h, durant le confinement la consommation augmentait plus lentement le matin, et n’atteignait un pic de consommation qu’aux alentours de 13h, au moment du déjeuner.

"Toute l'économie n'a pas encore redémarré"

Aujourd'hui la consommation électrique dans la région est en hausse mais reste encore -4% en dessous de la normale. "En regardant la courbe de consommation d'électricité, on arrive à bien mesurer l'économie du pays et là on voit que toute l'économie n'a pas encore redémarré, souligne François Boulet. En revanche, en Hauts-de-France on a un peu moins subi la baisse de consommation que d'autres régions."

En effet, la baisse de la consommation d'électricité a été estimée à -20% au plus fort de la crise en France avec un retour à -7% à l'approche de l'été. 

Vers une reprise verte

Pour accompagner la reprise économique, RTE continue d'entretenir et moderniser son réseau. Au total 146 millions d'euros seront investis dans la région en 2020 malgré la crise sanitaire. C'est 18 millions de plus qu'en 2019. 

Aujourd'hui, RTE a redémarré 80% de ses chantiers d’adaptation du réseau pour notamment accueillir les nouvelles sources de production. "Sur la reprise écologique en tant que telle, c'est les industriels qui vont travailler dessus. Nous, notre travail c'est de raccorder tous les gens qui veulent se brancher au réseau. On va voir apparaître de nouvelles technologies, par exemple la production d'hydrogène. On raccorde aussi énormément d'éoliennes : +500 mégawatts tous les ans sur les Hauts-de-France", détaille le directeur du centre d'exploitation RTE Lille.
 

Dans les Hauts-de-France, si RTE a constaté une hausse de 24% de la production d'électricité à base d'énergies renouvelables en 2019, cette production reste majoritairement d'origine nucléaire (61%). En 2019, 20% de la production d'électricité provient des énergies renouvelables, sachant que l'Etat s'est fixé comme objectif d'atteindre les 40 % en 2030. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
consommation économie énergie environnement énergies renouvelables
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter