Hauts-de-France : mortalité record en 2020, imputable à l’épidémie de Covid-19

Dans les Hauts-de-France, 60 960 décès, toutes causes confondues, ont été enregistrés en 2020. Une hausse de 11% par rapport à l’année 2019. Cet excédent est lié aux deux vagues épidémiques de la Covid-19. L’Oise et le Nord sont les départements les plus touchés.

Image d'illustration d'un patient atteint de la Covid-19 en soins intensifs, dans un hôpital près de Paris.
Image d'illustration d'un patient atteint de la Covid-19 en soins intensifs, dans un hôpital près de Paris. © Anne-Christine POUJOULAT / AFP

L’année 2020 aura été particulièrement meurtrière en France et dans notre région, alors que le bilan humain du Covid-19 a dépassé mardi 9 février les 80 000 morts en France.

Selon l’INSEE, sur l’ensemble de l’année 2020, 60 960 décès - toutes causes confondues - ont été enregistrés dans les Hauts-de-France, soit une hausse de 11% sur un an. À l'échelle nationale, cette hausse est de 8,8%.

Une première vague plus brève mais plus meurtrière

Un excédent directement imputable aux deux vagues épidémiques de la Covid 19 au printemps et à l’automne dernier. Ainsi, même si la première vague a été plus courte dans la durée par rapport à la seconde vague, elle a été plus meurtrière.

+ 28% de décès ont été enregistrés entre le 1er mars et le 30 avril 2020 dans les Hauts-de-France par rapport à la même période en 2019.

Cette augmentation atteint 18% sur la période du 1er septembre au 31 décembre dans la région.

L’Oise et le Nord, départements les plus impactés

Les données récoltées permettent également d’analyser les départements les plus impactés. Ainsi, le département de l’Oise enregistre la plus forte hausse du nombre de décès en 2020 comparativement à l’année 2019 : + 16%.

Le Nord est le second département le plus impacté, avec une hausse de 11% des décès.

Les maisons de retraite touchées de plein fouet

Dernier enseignement, la hausse considérable du nombre de décès dans les maisons de retraite de la région. En 2020, 5380 décès ont été enregistrés dans les EHPAD des Hauts-de-France, soit 29% de plus que l’année précédente.

A l’échelle nationale, les Hauts-de-France se classent tristement à la cinquième place des régions les plus touchées par l’augmentation du nombre de décès sur une année, derrière l’Ile-de-France, l’Auvergne-Rhône-Alpes, le Grand Est et la Bourgogne-Franche-Comté.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société région hauts-de-france