Cet article date de plus de 8 ans

Disparition de Megan : mandat d'arrêt pour le prof

Un mandat d'arrêt a été émis à l'encontre de Jeremy Forrest, le professeur parti avec son élève Megan Stammers.
© FranceTV

 

Un mandat d'arrêt européen a été émis à l'encontre de Jeremy Forrest, l'enseignant
britannique de 30 ans, qui a quitté il y a une semaine le Royaume-Uni. Il est parti pour la France avec l'une de ses élèves, Megan Stammers, âgée de 15 ans, a annoncé jeudi la police du Sussex.


L'inspecteur chef Jason Tingley, en charge de l'affaire, a confirmé aujourd'hui lors d'une conférence de presse que ce professeur de mathématiques était désormais recherché pour "enlèvement d'enfant" (child abduction) avait été émis.

Lors de cette conférence de presse, le père de Jeremy Forrest a supplié son fils de revenir. Un appel traduit en français, comme le montrent ces images tournées par nos confrères d'ITV Meridian.

Disparition de Megan : mandat d'arrêt pour le prof

Traversée en ferry vers la France


Selon les enquêteurs britanniques, le couple est parti d'Eastbourne, dans le Sussex (sud-est de l'Angeleterre), où résidait la jeune fille, à bord d'une Ford Fiesta noire.


Des images prises par des caméras de surveillance ont montré l'adolescente et son professeur, main dans la main, faisant la traversée le jeudi 20 septembre entre Douvres et Calais à bord d'un ferry.

S'ils sont entrés en France, il est possible qu'ils soient allés ensuite dans un autre pays, admettent les enquêteurs. Certains parlent de l'Espagne.


Lundi, les parents de l'adolescente ont, dans une intervention à la télévision, supplié la jeune fille de revenir ou de se manifester d'une façon ou d'une autre. Message relayé par la police du Sussex. La majorité sexuelle est fixée à 16 ans au Royaume-Uni.

Aucune enquête en France

Jusqu'ici le couple ne pouvait pas être poursuivi en France. Pour des raisons légales, car aucune plainte des parents n'avait été déposée et aucun magistrat, en France, n'avait été saisi.

Jean-Philippe Joubert, le procureur de la République de Boulogne-sur-Mer avait réagi il y a deux jours. "Dans ces circonstances, le couple ne pourra être interpellé que s'il est repéré lors d'un contrôle d'identité, routier ou si quelqu'un qui l'a reconnu d'après les photos diffusées donne le signalement. Une mineure de plus de 15 ans qui, consentante, part avec un adulte n'est pas un délit constitué», avait-t-il déclaré au Figaro, «à moins que les parents ne portent plainte pour détournement de mineur ». En clair, la police française n'avait aucune base légale pour saisir des bandes de vidéosurveillance, pister les téléphones portables des fuyards ou vérifier les débits effectués sur la carte bancaire du jeune professeur.

Cette contrainte légale a suscité incompréhension et polémique en Angleterre, car la police du Sussex en charge de l'affaire n'avait eu de cesse de répéter depuis lundi qu'elle travaillait en étroite collaboration avec les autorités et la police françaises. Hier, le Daily Mail titrait sur son site Internet : "les Français abandonnent Megan".

A lire aussi :
Des photos de Megan et son professeur disparus

Disparition : à la recherche de Megan

Une ado anglaise et son prof recherchés en France
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers royaume-uni international